Kaaris confie qu’il ne partira jamais à Dubaï : il souhaite rester fidèle à Sevran

Le 22 Avr 2021 à 19:20 par djfreak

Il y a quelques jours, Kaaris a accordé une interview où il s’est notamment exprimé sur sa ville de Sevran. Le rappeur ne pourra jamais quitter le 93 pour les Emirats, et plus précisément Dubaï. On vous explique tout dans l’article.

Il y a quasiment un mois, Kaaris nous dévoilait son nouveau projet Château Noir. Composé de 11 titres, l’opus se rajoute à son album 2.7.0, disponible depuis le mois de septembre. Pour la promotion de ce projet, Kaaris a accordé une interview pour Technikart.

Au cours de cet entretien, Kaaris a expliqué que beaucoup de choses ont changé depuis 2013. « Maintenant, il y a des topliners qui viennent, limite ils te donnent l’instru, la mélodie, t’as juste à poser des paroles dessus et t’as ton son ! On n’a pas encore de ghostwriters, à l’américaine (les grosses pointures US font payer des compositeurs à la séance sans être crédités sur le songwriting, ndlr), mais limite, c’est pour bientôt ! Alors qu’avec Therapy, on ne marche pas comme ça. On est à l’ancienne. Il voulait des sons darks, sans auto-tune, sombres, étiquetés Kaaris. Et sur l’album, j’étais OK pour faire mon radin : aucune collab, juste moi. », a-t-il confié.

Kaaris restera fidèle à Sevran et ne partira jamais à Dubaï

Mais Kaaris a également expliqué qu’il restera fidèle à sa ville de Sevran. Tout est parti avec son titre Akrapovic, extrait de son dernier projet Château Noir, où le Dozo a lâché : « À Dubaï, leur teucha est lubrifiée, mais le cerveau n’est pas irrigué ». Dans cet entretien, le rappeur a décidé de s’exprimer : « Oui. La phrase m’est venue en regardant une vidéo d’une meuf qui te balance que Dubaï, c’est le paradis : « Tu peux rentrer dans une chambre et repartir avec 5000 balles », disait-elle, toute fière. J’étais choqué, d’où les lyrics. »

Puis, lorsque le journaliste lui demande : « Tu comprends ceux qui s’exilent pour échapper à la fiscalité française ? », le rappeur originaire du 93 a alors répondu : « Ici, niveau impôt, ça fait mal, c’est vrai. Après, je ne quitterai jamais mon quartier pour les Émirats ». Le message est clair pour l’artiste, il ne souhaite pas partir de sa ville et rejoindre la ville où beaucoup d’influenceurs vont pour y vivre.