Hatik dénonce le racisme et les violences policières

Le 03 Nov 2020 à 11:46 par Sikagz

Ce n’est une nouvelle pour personne : le racisme existe bel et bien partout y compris au sein de la Police. Et personne n’est épargné y compris nos rappeurs préférés. Conscient de ce qu’il se passe à travers le monde, Hatik a profité de son passage dans Taratata sur France 2 pour livrer un discours très poignant. Gentsu vous raconte tout.

Il y a quelques mois, la mort de George Floyd a bouleversé tout le monde et nous a une nouvelle fois rappelé que les violences policières n’étaient pas une légende urbaine. D’ailleurs, Hatik a tenu à pointer du doigt ce système ainsi que le racisme dans un discours livré lors de son passage dans Taratata. Dans un premier temps, il a lâché : « J’ai comme un gout amer entre les dents parce que t’as beau faire des études, tu resteras quand même un noir. Un conseil d’un policier ça restera quand même un ordre. Parce que t’as beau porté un voile par conviction personnelle, on te verra toujours comme celle qui porte une mine anti-personnelle. Parce qu’un arabe qui fait du bruit, ça dérange plus qu’un blanc. Parce que l’aïd c’est pour les fous mais la corrida c’est cool. Parce qu’un noir ça s’appelle un noir, ça s’appelle pas un black. Parce qu’un dealer qui meurt étouffer vous appelez pas ça un drame. RIP Adama. RIP Zyed. RIP Douna. Et RIP tous les autres ».

Hatik frôle la mort à cause des forces de l’ordre, il balance tout

Mais le jeune homme ne s’est pas arrêté là. Hatik qui a lui aussi été victime de violences policières a ensuite ajouté: « Encore une vidéo qui sort, encore une fois je n’ai plus les mots. Parce que je m’appelle Clément et que ma grand-mère est Guyanaise, quand on était petits on s’aimait tous, aujourd’hui ce n’est plus la même. Si aujourd’hui, je vous dis tout ça en direct de Taratata c’est parce que moi aussi un flic a déjà voulu m’enlever la vie ».

Un message très touchant et plutôt sans filtre qui a été applaudi par les internautes notamment pour le fait que Hatik soit l’un des rares rappeurs à oser en parler dans les médias. Par ailleurs, Gims a donné son secret pour gagner autant d’argent.