Guizmo, MHD, Da uzi, Soso Maness : Ces rappeurs ont connu la prison

Le 28 Août 2020 à 14:01 par Sikagz

Entre l’amour, la famille, la drogue, les femmes ou encore la prison… Il y a plusieurs sujets qui reviennent souvent au niveau du rap game. D’ailleurs, il n’est pas rare que des rappeurs aient séjourné derrière les barreaux. Mais saviez-vous pourquoi et lesquels de ces artistes ont connu la vie en cellule ? Gentsu vous raconte tout !

Il y a quelques jours, MHD a enfin retrouvé ses proches après avoir passé plus d’un an et demi derrière les barreaux. En effet, le rappeur est accusé d’être impliqué dans la rixe meurtrière qui a coûté la vie d’un jeune homme de 23 ans. Même s’il est actuellement libéré de prison, il n’est pas encore totalement sorti d’affaire et encourt jusqu’à 30 ans.

Du côté de Guizmo, la prison est une femme qui ne le lâche pas d’une semelle depuis le berceau. En effet, son papa était gangster. Il avait six ans lorsqu’il l’a vu pour la première fois au parloir. Quelques années plus tard, il commence à déraper à son tour et se met à vendre de la drogue. Il est finalement emprisonné pour racket et arnaque. A sa sortie, il rencontre Alpha Wann et le S-Crew. Il commence à s’épanouir avec l’Entourage et la suite, vous la connaissez…

Pour ceux qui l’ignoraient, Da Uzi qui s’est confié sur l’absence de son père depuis plus de 23 ans a lui aussi connu les cellules de prison. Le motif ? Il s’est mis à vendre des stupéfiants par manque d’argent. Pourtant celui qui a traîné avec Maes, 13 Block et Dabs aurait pu voir plus loin grâce à son diplôme. Entre ses 20 et 24 ans, il a séjourné deux fois derrière les barreaux. Une fois à Villepinte et un autre fois à Fleury.

De son côté, Soso Maness a eu de la chance. Après avoir lui aussi touché aux stup’, il est passé par la case prison. En 2016, il multiplie les jobs pour pouvoir retrouver sa liberté au plus vite. D’ailleurs, le destin a fait qu’il est parti en cellule seulement deux jours après la sortie du titre Merlish. En sortant, il se met à l’écart de tout cela et se concentre sur le rap. Au moment où l’artiste a hésité à retourner vers ses vieux démons, il a reçu un contrat qui lui a changé la vie. Ouf !

Sadek a écopé d’une peine de prison pour avoir fait justice lui-même en frappant Bassem. Avec son ami, ils ont été placés en détention provisoire en février dernier. Mais tout est rentré dans l’ordre désormais. Par ailleurs, sachez que certaines de ces informations ont pu être dénichées grâce à cette vidéo de EDEN LZ :

Saviez-vous qu’ils avaient fait un tour en prison ?