Gims explique pourquoi il ne veut plus faire de morceaux Rap

Le 07 Juin 2021 à 00:18 par djfreak

Il y a un peu plus de deux semaines, Gims a dévoilé la réédition de son dernier album, intitulé Les vestiges du fléau. Pour la promotion de son opus, l’artiste parisien a accordé une interview dans laquelle il a confié ne plus vouloir rapper. On vous explique tout dans l’article.

Le vendredi 21 mai dernier, le leader de la Sexion a dévoilé la réédition de son dernier album. Intitulé Les vestiges du fléau, l’opus comporte plusieurs collaborations. On retrouve : Jul, SCH, Slimane, Dadju, Naza ou encore Nekfeu en featuring. Lors de sa première semaine d’exploitation, le projet a été vendu à plus de 8000 exemplaires.

Gims confie qu’il ne veut plus faire de rap

Pour la promotion de ce nouveau projet, Gims a enchainé les interviews pour plusieurs médias. Dans un entretien pour BFMTV, l’artiste parisien a déclaré : « Je sais qu’aujourd’hui, les gens ne m’attendent pas là. Je ne vais pas refaire un Stade de France avec un album 100% rap. (Cet album) c’était une envie, et je suis content de l’avoir fait (mais) je ne pense plus re-rapper un jour, en vérité. Le son avec Nekfeu, je pense que c’est mon dernier couplet rap. Il n’y en aura plus. »

 

A l’occasion de la sortie de sa collaboration avec la marque de glaces Magnum, Gims a notamment accordé un entretien pour RapRNB. L’artiste s’est exprimé sur sa carrière musicale, l’écriture de ce dernier projet mais aussi de son envie concernant le rap. Il est également revenu sur la raison de ne plus faire de morceau rap.

« J’ai plus envie de rapper, de me bagarrer dans des textes de rap. Aujourd’hui, j’ai envie de faire des hits qui gênèrent énormément, de passer en Radio, faire de l’oseille et qu’on marque le coup. C’est fini de rapper pour être en TT, pour qu’on dise que c’est lourd, on s’en bat les coui**es. Il faut faire des trucs gros quoi. Il faut arrêter d’aller satisfaire une minorité, il faut arrêter de regarder des gens aigris qui sont 10 15, à demander des sons qui finalement … Faisons des gros sons, des sons larges. », a-t-il déclaré.

 

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on risque encore d’entendre Gims sur les ondes avec des hits dans les années à venir.