Après sa collaboration avec Nekfeu, Gims confie qu’il arrête le rap

Le 28 Mai 2021 à 20:58 par djfreak

Pour la sortie de son nouveau projet Les vestiges du fléau, Gims a accordé une interview pour BFMTV. Au cours de cet entretien, le rappeur de la Sexion a notamment confié qu’il ne va plus lâcher de couplet rap. On vous explique tout dans l’article.

Ce vendredi 28 mai, Gims a fait son retour avec un nouveau projet, seulement 5 mois après son dernier album Le Fléau. Intitulé Les vestiges du fléau, l’opus comporte de très belles collaborations : Jul, SCH, Slimane, Dadju, Naza ou encore Nekfeu.

« Fier de vous présenter le nouveau volet des « VESTIGES DU FLÉAU » Je ne vais pas vous faire de longs discours, simplement vous dire un grand MERCI pour toutes ces années de bonheur, vous faites partie de mon histoire, je fais partie de la vôtre et nous somme liés, j’ai une dette envers vous, le Nord s’en souviendra », a-t-il lâché sur son compte Instagram.

 

Gims confie qu’il arrête le rap

Pour cette réédition, Gims a offert à ses fans une collaboration inédite avec Nekfeu. Intitulé C’est quoi l’del, un des morceaux les plus attendus de ce projet. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils nous ont pas déçu. Sur ce titre, les deux rappeurs ont réalisé une véritable démonstration de technique, de flow, ainsi que des punchlines.

Mais aussi surprenant que cela puisse paraitre, Gims a annoncé qu’il ne fera plus de morceau avec un couplet rap. C’est dans une interview pour BFMTV que l’artiste parisien a déclaré : « Je sais qu’aujourd’hui, les gens ne m’attendent pas là. Je ne vais pas refaire un Stade de France avec un album 100% rap. (Cet album) c’était une envie, et je suis content de l’avoir fait (mais) je ne pense plus re-rapper un jour, en vérité. Le son avec Nekfeu, je pense que c’est mon dernier couplet rap. Il n’y en aura plus. »

 

Au cours de cet entretien, le leader de la Sexion a également évoqué son titre Belle, où l’on retrouve Slimane et Dadju en featuring. « Vocalement, c’était un défi. On s’est dit qu’on n’allait peut-être pas y arriver, mais on va peut-être amener quelque chose de différent. On s’est reposé plus sur ça, parce que vocalement, il y a un niveau. On a appelé Slimane, avec sa voix un peu rauque, on s’est dit ‘Allez, il peut faire le Garou’. », a-t-il confié.