Gims est numéro 1 sur Netflix avec son documentaire

Le 20 Sep 2020 à 09:58 par djfreak

Disponible depuis quelques jours, le documentaire de Gims sur Netflix est un véritable carton. A tel point qu’il est numéro 1 actuellement sur la célèbre plateforme.

Gims est un membre à part entière dans le paysage urbain. Depuis qu’il s’est lancé en solo, sa carrière a pris un tournant incroyable, le rappeur enchaîne les tubes et les projets à succès. Sur YouTube, le leader de la Sexion d’Assaut explose les compteurs avec plusieurs milliards de vues. Un véritable succès qui suscite forcément de l’engouement.

Annoncé depuis quelques mois, le documentaire de Gims sur Netflix a été mis en ligne ce jeudi 17 septembre 2020. Ce long métrage d’une heure trente nous permet d’être en immersion totale dans la vie de l’artiste. « Découvrez l’artiste et l’homme derrière les lunettes noires dans ce docu qui suit Gims en coulisses pendant les mois qui ont précédé son concert 2019 au Stade de France. », d’après le synopsis de la plateforme.

Gims est numéro 1 sur Netflix

Ce documentaire de Gims est une réussite puisqu’il s’est positionné à la première place sur Netflix. C’est le rappeur qui a annoncé la nouvelle sur son compte Instagram. « Merci à tous !!! J’espère que vous avez kiffè le documentaire, et pour ceux qui l’ont pas encore vu “vous attendez quoi??” Let’s Go !! Wesh !! 🏆🥇
@netflixfr @netflix @menidesigns #numerouno », peut-on lire en légende.

 

Le rappeur dans une secte islamiste

Dans ce long métrage, Gims s’est également livré sur sa conversion à l’Islam. Il explique également comment il a rejoint en 2005 une secte islamiste nommée les frères du Tabligh. « Quand je suis rentré dans cette religion, j’étais à la portée de n’importe quel gourou, j’étais un cœur pur et quelqu’un de mal intentionné peut te prendre sous son aile et faire de toi une arme. Il y avait des personnes qui finissaient mortes, suicidées en Irak. Des gens qui étaient à côté de moi. Et cela m’a fait flipper, je ne sais pas où j’aurais pu terminer.« , s’est-il confié devant la caméra.

Un fait que Booba n’a pas manqué de mentionner dans sa story Instagram. Le Duc a juste publié une capture d’écran, reprenant le titre de l’article de Public. « Maitre Gims dans une secte islamiste… Il dit tout ! », peut-on lire en titre. Le clash entre les deux rappeurs est loin d’être terminé.