Gims a récolté 1 500 000 euros pour Unicef France lors de son gala de charité

Le 10 Nov 2021 à 17:48 par Sikagz

Gims n’est pas seulement un rappeur et homme d’affaires, c’est également un artiste au grand cœur. Récemment, le père de famille s’est lancé le défi de récolter de sacrés dons pour Unicef France dans le cadre de son gala de charité Unis comme Jamais ce lundi 8 novembre 2021. Le moins que l’on puisse dire c’est que le butin est incroyable. Gentsu vous dit tout.

Quelques mois après la sortie de la réédition de son album Les Vestiges du Fléau, Gims n’a pas disparu de la circulation bien qu’il n’ait pas encore annoncé la date de son projet retour dans les bacs. D’ailleurs, il a d’autres projets en cours comme le dernier évènement réalisé pour la bonne cause en début de semaine.

Gims a récolté 1 500 000 euros pour Unicef France lors de son gala de charité

Etre généreux, c’est une affaire de famille chez Dadju et Gims. Un an après le live caritatif durant le confinement de son petit frère, l’ex leader de la Sexion d’Assaut a lui aussi fait un beau geste destiné à venir en aide aux enfants des quatre coins du monde. Ce lundi 8 novembre 2021, le mari de Demdem que Booba s’est promis d’anéantir a récolté 1 500 000 euros pour Unicef France lors de son gala de charité Unis comme jamais qui a totalement été pris en charge par l’artiste.

Au cours de cette somptueuse soirée, de nombreuses personnalités ont été aperçues telles que Vitaa, Rayane Bensetti, John Mamann et sa compagne, Magali Berdah et son mari Stéphane Teboul, April Benayoum, Patricia Contreras, Raïssa El Baialy, Alban Bartoli, Alexia Laroche-Joubert, Harry Roselmack, Abou Debeing, Camélia Jordana, le président d’Unicef France, Jean-Marie Dru, François-Henry Bennahmias, PDG d’Audemars Piguet et Teddy Riner accompagné de sa femme ainsi que la famille de Gims. Les hostilités se sont déroulées ce lundi 8 novembre au Pavillon Cambon à Paris. La soirée a pu être organisée grâce à son manager Saïd Boussif (Indifférence Prod) et Version Originale (dirigé par Jacques Saadia).

En plus d’un somptueux repas, la soirée s’est poursuivie avec une vente aux enchères prise en charge par Gims. A cette occasion, il en a profité pour dévoiler son partenariat avec la maison Audemars Piguet pour venir en aide aux enfants en Afrique. Au total, neuf montres avec les lunettes de l’artiste en fond de cadran ont été vendues. Les gains récoltés seront reversés en totalité à l’UNICEF. Une belle revanche pour le frère de Dadju qui n’a pas toujours eu une enfance facile.

Gims : de SDF à super star, le rappeur revient de loin

En septembre 2020, Netflix dévoilait un documentaire inédit sur Gims où l’on a pu découvrir différentes facettes de l’artiste notamment sur son enfance difficile en France. En effet, il a dû fuir le Zaïre avec sa famille à cause d’une chanson parlant de la famine qui aurait pu mettre leurs vies en danger. Une fois arrivés ici, tout n’était pas forcément plus rose. « Le peuple souffrait. Mobutu a changé complètement. J’ai chanté une chanson contre son régime. C’est pourquoi j’ai fui le pays. Je ne voulais pas qu’on m’arrête (…) Moi je devais rester. Peut-être venir plus tard. Au final, c’est moi qui a été choisi. On est arrivés en France sans travail sans papiers. C’était une vraie aventure. Je sais que c’était une questions de vie ou de mort (…) J’habite avec ma mère dans ces fameux squats où on vit avec plein de gens qui sont dans la même situation que nous (…) On se partage la maison. On se lavait dans une bassine. Il fallait se mettre dedans après que l’eau ait chauffé à la gazinière. Je n’y arrivais pas. J’ai grandi avec beaucoup de t*xicomanes. J’avais un “tonton” qui cachait la c*caïne dans des pots de yaourt. Je suis tombé dessus comme ça. J’ai goûté, je ne connaissais pas le goût. Je lui ai demandé de m’apprendre le métier. Il m’a engueulé ce jour-là » a-t-il raconté.

Aujourd’hui, Gims peut être fier de son parcours et surtout de sa contribution pour venir en aide aux jeunes enfants à travers le monde qui vivent également des des conditions plutôt compliquées. Etant aujourd’hui père de famille, il ne pouvait pas rester insensible à tout cela. A côté de cela, le rappeur est un véritable homme d’affaires. En effet, celui qui a été taclé par Booba qui a prouvé qu’il avait le même marabout que Manon Tanti grâce à Carla Moreau a encore une fois dévoilé un nouveau projet loin de la musique qui n’est autre qu’une pizzeria située à Paris. L’inauguration de l’établissement avait beaucoup fait parler puisque celui-ci s’est déroulé lors de la Fashion Week. Ainsi, l’artiste de 35 ans et sa femme Demdem ont pu compter sur la présence du couple emblématique de rappeurs américains formés par Offset et Cardi B.

En parlant de rap français, sachez que Koba LaD vient tout juste d’obtenir son baccalauréat général.