Fred Musa s’exprime concernant une arnaque contre de jeunes rappeurs

Le 14 Avr 2021 à 07:46 par djfreak

Il y a quelques heures sur Instagram, Fred Musa a souhaité mettre en garde les rappeurs, après avoir pris connaissance d’une tentative d’arnaque. Des personnes utiliseraient un faux compte et tenteraient de voler des jeunes rappeurs en leur promettant des diffusions dans l’émission La Nocturne sur Skyrock.

On le sait depuis de nombreuses années, Skyrock est la radio numéro pour le rap en France, en terme d’audience. Son émission Planète Rap, animé par Fred Musa, reste une valeur sûre concernant la promotion d’un album. Mais depuis quelques heures, la radio est v*ctime d’une arnaque.

En effet, une personne utiliserait un faux compte de l’animateur de la radio. Celui-ci propose aux artistes de diffuser un de leurs titres dans l’émission La Nocturne, diffusée le vendredi soir de minuit à deux heures du matin. Il propose un tarif de 100€, via un coupon Neosurf.

Fred Musa met en garde les rappeurs suite à une arnaque

Sur son compte Instagram, le présentateur a publié une capture d’écran d’une conversation, où l’on peut lire : « Voila c’est bon. On peut mettre ton son en playlist dès aujourd’hui et on lance les diffusions comme convenu. Ensuite on s’arrangera pour le live. Déjà faut allez dans un t*bac ou une station service prendre un coupon neosurf de 100€. Ensuite, nous faire parvenir la photo du coupon. On vous enverra le contrat ce soir (…) il nous faut tout d’abord le coupon pour le joindre au contrat. »

En légende de cette publication, Fred Musa s’est exprimé sur cette histoire. « J’apprends avec tristesse que l’on tente d’escroquer de jeunes artistes en leur demandant de payer pour une diffusion dans La Nocturne de @planete_rap sur @skyrockfm . Soyez prudents je n’ai jamais demander un seul centime pour une diffusion, et merci de faire tourner l’info. Quant aux petits escrocs qu’ils s’attendent, de passer à la caisse et surtout devant la justice… », peut-on lire.

 

Avec ce message, Fred de Sky’ rappelle aux artistes qu’il faut être méfiant sur les réseaux sociaux. Il explique également qu’il n’avait jamais demandé la moindre somme pour diffuser un morceau dans son émission. Il conclut en laissant entendre qu’il allait entamer des poursuites en justice.