Booba se moque d’Hamza et de ses chiffres de ventes

Le 10 Fév 2021 à 09:13 par djfreak

Il y a quelques heures, Booba s’est attaqué à Hamza sur son compte Twitter. Le rappeur exilé à Miami s’est moqué des chiffres de ventes du dernier projet de l’artiste belge. On vous explique tout dans l’article.

Ce vendredi 5 février, le rappeur belge a dévoilé son nouvel album 140 BPM 2, . Pour ce nouveau projet, Hamza a mis le paquet parce que l’on retrouve de très belles collaborations : Kaaris, Zed, Gazo, Headie One ou encore Guy2bezbar.

Sur Twitter, Booba se moque du score d’Hamza

Après quelques jours d’exploitation, les premiers chiffres sont tombés pour Hamza. En seulement trois jours, le rappeur belge a écoulé plus de 4000 exemplaires de son dernier projet. Dans le détail, c’est 3708 ventes en streaming, 287 ventes en physique et 85 ventes en digital.

Sur Twitter, un internaute s’est tout d’abord moqué de ce chiffre, en disant : « On a entendu 40k première semaine ici ». Un tweet sur Hamza qui a fait réagir Booba puisqu’il s’est exprimé en disant : « 40 cas covid ouais ». Une réaction que vous pouvez voir ci-dessous.

Il faut dire que depuis quelques semaines, B2O est en feu sur le célèbre réseau social, où il s’en prend régulièrement à ses rivaux.

 

Une attaque plutôt inattendue de la part du rappeur originaire du 92. Mais il faut dire qu’Hamza est très proche de Damso, grand rival de Booba. D’ailleurs, les deux rappeurs belges préparent un album en commun. C’est l’interprète de Paradise qui a vendu la mèche il y a quelques jours.

Pour la promotion de ce nouvel opus, l’artiste belge a accordé une interview au Parisien. Au cours de cet entretien, Hamza a notamment déclaré : « Oui cela pourrait se faire. On en a déjà parlé tous les deux et c’est un projet que l’on fera. Reste à trouver le temps. D’autant que nous avons déjà beaucoup de titres enregistrés qui dorment. » 

Une information qui a ensuite été confirmé par Damso sur Instagram. En effet, le rappeur originaire de Bruxelles a publié une capture d’écran de l’article du Parisien, puis a rajouté en légende : « Mon gars Hamza, attention je vais faire fuiter les feats si tu me chauffes ! ». On a hâte de découvrir ce projet !