Booba répond à Rohff concernant les accusations de tricherie

Le 20 Nov 2020 à 23:37 par djfreak

Il y a quelques heures, Booba a décidé de répondre à Rohff concernant les accusations de tricherie sur les plateformes de streaming. Par la même occasion, il en a profité pour tacler son rival.

Depuis quelques semaines, les deux rappeurs ne se lâchent pas sur les réseaux sociaux. Tout a commencé lorsque Rohff a sorti son dernier titre GOAT. Le morceau n’a pas rencontré un énorme succès et Booba en a profité pour s’en prendre à son rival. Mais le rappeur du 94 a décidé de répliquer et de ne pas rester dans le silence.

En effet, l’interprète de La Puissance a lâché des dossiers sur le Duc, comme le fait que le rappeur du 92 a eu une relation avec une jeune femme de 16 ans. Depuis, Rohff surnomme son rival Erk’Elie, en référence au chanteur américain R. Kelly, qui est accusé de pédophilie.

Booba répond aux accusations de tricherie, lancées par Rohff

Mais il y a quelques jours, Rohff a encore envoyé des piques à B2O sur son compte Instagram. Il a essayé de prouver à travers des captures d’écran que l’interprète de Boulbi a payé pour être en haut du classement avec son dernier titre 5G. Mais le Duc ne se laisse pas faire et a décidé de répondre.

Pour commencer, Booba a reposté le message de Rohff, qui disait : « Rachète du stream gros ! Ton tube 5G est TOP 117 sur iTunes, on voit la vérité ailleurs, même la radio ne peut rien faire pour toi. Encore du bruit pour rien et Spotify ton poto là-bas te maintient et ferme les yeux. Mais ailleurs, ça craint, met un coup de CB, je te dis ton son est ennuyant. Mais bon, tu rappes tu comme tu peux, continues Zumba ça te va mieux. »

 

Puis quelques minutes plus tard, il a publié une vidéo de la dernière interview de Rohff, avec un filtre sur son visage. « J’ai toujours été numéro 1 ma petite chèvre. Moi la question que je me pause c’est comment tu fais pour ne pas être dans le Top 200. Tu te rends compte que la chèvre n’est même pas dans le Top 200 frérot ? C’est quoi ta technique !!! », peut-on lire en légende de la publication.