Booba relance son clash avec Vegedream concernant l’agression sur sa femme

Le 01 Jan 2021 à 18:29 par djfreak

Il y a quelques heures, Booba a décidé de relancer son clash avec Vegedream sur son compte Twitter. Le Duc a décidé de s’attaquer à l’artiste concernant l’histoire d’agression sur sa femme. On vous explique tout dans l’article.

Le rappeur originaire de Boulogne-Billancourt est omniprésent sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines. Après avoir été banni d’Instagram, Booba s’est réfugié sur Twitter pour notamment s’en prendre à ses rivaux.

Après avoir attaqué Rohff, Gims ou encore Dadju, Booba a décidé de revenir à la charge concernant Vegedream. Il faut dire que l’année a été compliqué pour l’interprète de Ramenez la coupe à la maison. Au mois d’avril dernier, la femme de l’artiste l’a accusé sur Instagram de l’avoir trompé puis frappé lors d’une dispute. Afin de prouver ces accusations très graves, la jeune femme avait partagé quelques photos où l’on peut voir des marques de griffures au niveau de son cou.

Quelques heures plus tard, Vegedream avait répondu à la polémique sur ses réseaux sociaux. Sur son compte Snapchat, l’artiste a confié avoir connu des hauts et des bas avec son épouse. Toutefois, il n’aurait jamais levé la main sur elle. Puis ensuite sur son compte Instagram, Vegedream a publié une vidéo où il déclare qu’il publiera les vidéos des caméras de surveillance pour prouver son innocence. « Les hommes mentent mais pas les caméras de surveillance ! donc moi je suis un chat pour te griffer comme sa ? par pitié ne croyez pas tout ce que vous voyez à très vite merci malgré sa je salirais jamais 3 ans de relation la justice s’en chargera », peut-on l’entendre dire dans la séquence.

Booba en rajoute une couche avec Vegedream sur Twitter

Après avoir attaqué à plusieurs reprises l’artiste, Booba a décidé de relancer son clash ce vendredi 1er janvier. Le rappeur originaire du 92 a publié une photo de Vegedream et a rajouté en légende : « Allo fréro c’est 2021 ça dit quoi les vidéos de caméra-surveillance ? ».

 

Une petite phrase pour signaler à l’artiste qu’il n’a toujours pas dévoilé les vidéos des caméras de surveillance. Sans ces preuves, Vegedream n’a toujours pas prouvé son innocence concernant l’agression que sa femme a subi.