Booba porte plainte pour diffamation après les propos d’un journaliste rap

Le 20 Fév 2021 à 12:04 par djfreak

Cette semaine, Booba a décidé de porter plainte pour diffamation et injures publiques après des propos tenus par un animateur radio. Ces propos à son encontre, de son dernier single et d’une relation qu’il a eue avec une mineure de 16 ans, ont poussé l’artiste à déposer plainte.

Il y a quelques jours, le rappeur originaire du 92 a dévoilé son dernier titre Ratpi World. Cette reprise du tube d’AQUA, intitulé Barbie Girl, est un véritable succès puisque le morceau se positionne à la première place des classements sur les plateformes de streaming.

Pour la sortie, la radio le Mouv’ a évoqué ce titre en direct à l’antenne. Lors de l’émission, Yérim Sar a notamment exprimé son point de vue sur le morceau, mais aussi sur le rappeur. « Je trouve qu’il y a des gens plus performants que lui dans ce registre donc je comprends les gens qui sont consternés, parce que si après 25 ans de carrière t’en es réduit à faire du JUL avec 4 ans de retard (…) C’est un peu comme quand tu vois un grand-père qui se déguise en clown pour amuser ses petits-enfants. D’un côté t’as de la peine pour lui et d’un autre c’est pour la bonne cause (…) C’est dur, la crise de la quarantaine », a-t-il déclaré.

Booba porte plainte contre le journaliste rap

Ces propos du journaliste ont déplu Booba, qui a demandé à être interviewé pour défendre son morceau. Mais les échanges se sont encore envenimés sur Twitter quand l’animateur du Mouv’ a fait référence à une relation amoureuse que le rappeur a eu avec une mineure de 16 ans il y a quelques années.

« Pour parler sérieusement, je ne le pense pas. Je pense juste que c’est un mec d’une quarantaine d’années qui a trébuché et qui est tombé la b*te en avant sur une fille de 16 ans. Accident quoi. Pour les autres, c’est un peu + dur à expliquer. », a-t-il déclaré sur Twitter.

« A la proposition d’interview pour démentir les fausses accusations et les propos tenus sur la Radio », le mis en cause « a cru pouvoir répondre par une série de tweets contenant des allégations et des propos inacceptables (…) Il aura donc à répondre devant un tribunal », écrit Me Le Bras, avocat de Booba dans un communiqué. Affaire à suivre…