Booba en rajoute une couche concernant Gims et son plagiat sur un rappeur américain

Le 17 Août 2021 à 17:36 par djfreak

Il y a quelques jours, Booba en a rajouté une couche concernant l’histoire du plagiat de Gims envers un rappeur américain. Le leader de la Sexion se serait inspiré de Meek Mill pour un titre, qui n’est finalement jamais sorti sur les plateformes de streaming. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Depuis la sortie de son album ULTRA, certifié disque de platine à ce jour, Booba n’a pas raccroché le micro. Régulièrement, l’artiste originaire du 92 nous dévoile un nouveau morceau, que se soit une collaboration ou un titre en solo. Il prépare actuellement un nouveau projet, qui pourrait voir le jour plus tôt que prévu.

A côté de la musique, Booba est très actif sur les réseaux sociaux ces derniers temps. Depuis plusieurs semaines, il ne cesse de s’en prendre à ses rivaux sur le compte Instagram de sa marque. On peut notamment noter le nom de Benash, Kaaris ou encore Gims.

Booba continue de s’en prendre à Gims sur Insta

Mais décidément, Booba ne lâche pas d’une semelle Gims. En effet, le Duc de Boulogne s’en est pris à son rival sur le compte Instagram de sa marque. Comme il l’a fait il y a quelques jours, l’interprète de Petite Fille s’est moqué du leader de la Sexion concernant l’extrait inédit qu’il a dévoilé. D’après l’artiste de 44 ans, son ennemi aurait plagié Meek Mill, avec le titre Dreams and Nightmares. En story, le rappeur originaire de Boulogne-Billancourt a partagé une capture d’écran provenant d’un article qui parle de plagiat. Il a rajouté en légende : « it’s pookie time ».

 

Ce n’est pas la première fois que Gims est accusé de plagiat pour l’un de ses titres. Dans le courant du mois dernier, la sortie du clip de H-Magnum, où l’on retrouve l’artiste parisien en featuring, a reçu un très bon accueil. Mais le morceau a reçu de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux puisqu’il s’agit d’une reprise du titre Skeletun de l’artiste Tekno. Pour B2O, il s’agit clairement d’un plagiat. Le moins que l’on puisse dire c’est que le leader de la Sexion est l’une de ses cibles favorites. Les deux hommes ne sont pas prêt à faire la paix.