Booba allume encore Youssoupha et son hymne : « Je ne sais pas qui l’a appelé »

Le 27 Mai 2021 à 22:30 par djfreak

Ce jeudi 27 mai, Booba était l’invité de France Inter où il a accordé une interview. Au cours de cet entretien, le rappeur originaire du 92 s’est exprimé sur l’hymne des Bleus, interprété par Youssoupha. Un morceau qui fait polémique depuis sa sortie.

Depuis quelques jours, Youssoupha est au coeur d’une polémique. La raison ? Il a interprété l’hymne des Bleus pour l’Euro et beaucoup de politiciens ont décidé de réagir sur les réseaux sociaux. On peut notamment noter le nom de Marine Le Pen, qui avait déclaré : « Je dis à la Fédération française de football : il est encore temps de renoncer au choix du rappeur Youssoupha, dont les propos insultants et outranciers choquent bon nombre de Français. Les valeurs du sport, la belle fête populaire qu’est l’Euro de football méritent mieux. MLP ».

Booba s’en prend encore à Youssoupha et son hymne

Alors que l’on pensait que les rappeurs allaient le soutenir, Booba a décidé d’enfoncer Youssoupha concernant cet hymne. Il faut dire que l’artiste de 44 ans ne porte pas le lyriciste Bantou dans son coeur. Depuis quelques semaines, il s’en prend régulièrement au rappeur, notamment à son style vestimentaire.

Mais ce jeudi 27 mai, B2O ne valide toujours pas le choix du Prim’s Parolier pour l’hymne des Bleus. Invité auprès de Léa Salamé sur France Inter, le rappeur du 92 a évoqué plusieurs sujets dont certains d’actualité. Booba a notamment été interrogé sur le morceau de Youssoupha pour l’Euro 2021. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas apprécié le titre.

« Je ne sais pas qui l’a appelé pour faire un hymne, ce n’est pas un rappeur dans le top. Ça fait longtemps qu’il a rien fait d’extraordinaire et la chanson n’est pas terrible du tout. Un coup d’épée dans l’eau. », a-t-il confié au micro de la radio.

 

A noter que le président de la Fédération Française de Football regrette également le choix du rappeur pour l’hymne des Bleus. En effet, Noël Le Graët a déclaré : « Ce sont nos jeunes salariés du service commercial qui ont eu cette idée pour accompagner le dévoilement de la liste des 26 Bleus. (…) Je crois que nous n’aurions pas dû le faire et laisser la liste être divulguée comme d’habitude, sans communication. »