Aya Nakamura rencontre un succès phénoménal en Asie

Le 27 Déc 2020 à 09:34 par djfreak

Il n’y a pas qu’en France qu’Aya Nakamura cartonne dans les bacs et sur les plateformes de streaming. La chanteuse fait également sensation en Asie. On vous explique tout dans l’article.

Il y a un peu plus de deux ans, la chanteuse marquait les esprits avec son album, intitulé NAKAMURA. Il faut dire que le projet est porté par de nombreux tubes, comme DjadjaPookie ou encore Copines. Certifié disque de diamant par le SNEP, l’album s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires à travers le monde.

Cette année, la jeune femme a décidé de donner un successeur à cet immense succès avec un nouvel album. Disponible depuis le vendredi 13 novembre, l’opus intitulé AYA est une réussite commerciale. Porté par des titres comme Jolie Nana, Doudou ou encore Tchop, l’album a été certifié disque d’or, seulement un mois après sa sortie.

Aya Nakamura cartonne en Asie

Mais la chanteuse cartonne à l’international. En effet, son titre Copines connait un succès phénoménal en Asie. Sur les plateformes de streaming, le morceau est rentré dans les classements en Thaïlande, Malaisie, Indonésie, au Cambodge, aux Philippines ainsi qu’à Singapour

Ce morceau cartonne aussi sur le réseau social de Tik Tok, puisque c’est plus de 485 000 vidéos recensés.

 

Victime de violences conjugales, elle brise le silence

Mais tout n’a pas été si rose pour la chanteuse. Dans le passé, elle a été victime de violences conjugales. Longtemps silencieuse à ce sujet, Aya Nakamura s’est exprimé sur cet épisode de sa vie il y a quelques jours, lors de son passage sur France Inter.

« Je l’ai publiée sans forcément attendre quoi que ce soit… Mais quand j’ai vu tout ce qu’il se passait, les médias qui avaient tout repris, etc., je me suis dit ‘wouah ah non je veux plus en fait’, j’avais quand même un peu honte (…) Je ne pensais pas que ça pourrait m’arriver à moi. J’ai publié parce que j’avais envie, pour dire ‘regardez, moi aussi ça m’est arrivé en fait’ (…) J’aurais pu faire comme tout le monde et raconter ce qu’il s’était clairement passé… Je pense que j’ai été un peu lâche sur ce coup-là (…) En fait, je me dis, si ça arrivait à une de mes proches je serais révoltée donc pourquoi pas pour moi-même ? (…) Aujourd’hui, je porterais plainte et, en plus de ça, j’essaierais de faire passer un message en racontant tout ce qu’il s’est passé », a-t-elle déclaré.