Avec « JVLIVS II », SCH réalise le meilleur démarrage depuis le dernier album de PNL

Le 26 Mar 2021 à 18:44 par djfreak

Une semaine après la sortie du dernier projet de SCH, intitulé JVLIVS II, on connait désormais les premiers chiffres de ventes. Et le moins que l’on puisse c’est que le rappeur marseillais a frappé fort en réalisant le meilleur démarrage depuis le dernier album de PNL.

Malgré l’absence d’album en 2020, le marseillais a passé l’année à squatter le sommet de charts grâce à ses multiples collaborations. SCH a également pu élargir grandement son public grâce à son couplet dans Bande organisée

Ce vendredi 19 mars, SCH était de retour avec JVLIVS II, un projet très attendu après l’énorme succès du premier volet. Pour cet opus, le rappeur originaire d’Aubagne a décidé d’offrir dix-neuf titres, dans lequel on retrouve deux très bon featurings avec Jul et Freeze Corleone.

SCH réalise un énorme démarrage avec « JVLIVS II »

Après une semaine d’exploitation, nous venons d’apprendre les premiers chiffres de ventes du dernier album du S. Avec une certification or en seulement 4 jours, JVLIVS II de SCH a réalisé un des meilleurs démarrage de ces dernières années.

Au bout de sept jours, l’interprète de Fusil a écoulé à plus de 63 800 copies. Dans le détail : 45 565 ventes grâce au streaming, 17 161 en physique et 1 225 avec les téléchargements. Une énorme performance qui permet à l’artiste de réaliser le meilleur démarrage de sa carrière, loin devant les 28 000 exemplaires de Deo Favente.

Mais SCH réalise également le meilleur démarrage de l’année. Il fait plus fort que Booba, qui avait réussi à écouler plus de 39 000 exemplaires de son album ULTRA. Le S fait également mieux que tous les projets sortis en 2020. Il faut remonter à 2019 et l’album Deux Frères de PNL pour voir mieux avec plus de 100 000 exemplaires vendus en une semaine.

 

Selon lui, PNL sont les Daft Punk du rap

Pour la promotion de cet opus, SCH était l’invité de la radio Swigg. Au cours de l’émission, le rappeur marseillais a répondu à la question : « À quand une collaboration avec PNL ? ». « Ils collaborent pas PNL ! », sourit l’artiste.

« Aujourd’hui, si je vois PNL faire un featuring, en soit, je me dirais que ça casse un truc. Ils ont tellement bien conduit leur image jusqu’à maintenant. », explique le S, puis il conclut en félicitant les deux frères pour ce culte du mystère : « C’est les Daft Punk du rap ».