Angèle réagit aux accusations d’agressions contre Roméo Elvis

Le 10 Sep 2020 à 09:30 par djfreak

Angèle a décidé de s’exprimer concernant les accusations d’agressions sexuelles contre son frère Roméo Elvis.

Depuis quelques jours, des accusations d’agressions sexuelles concernant des rappeurs font le buzz sur la toile. Tout a commencé avec Moha La Squale , qui était au coeur au coeur des discussions sur les réseaux sociaux. Mais cette polémique a eu des répercussions envers un autre rappeur : Roméo Elvis.

En effet, une jeune femme a posté, dans sa story, une conversation privé qu’elle a eu avec le rappeur belge. « J’ai vraiment aucune explication, excuse, j’étais juste une merde sur le coup. Et j’ai pris plusieurs semaines à essayer d’oublier ce geste stupide. Je veux juste encore une fois m’excuser pour ça. Et passer à autre chose définitivement j’ai vraiment honte et j’ai vraiment pas envie que ma apprenne ce truc vraiment. « , peut-on lire dans la story Instagram.

Ce mercredi 9 septembre, Roméo Elvis a décidé de s’exprimer en public, concernant ces accusations d’agressions sexuelles à l’encontre de la jeune femme. Une nouvelle fois, il s’est excusé de son comportement.

« J’ai pris conscience d’avoir utilisé mes mains de manière inappropriée sur quelqu’un, croyant répondre à une invitation qui n’en était pas une, et m’arrêtant dans les instants qui ont suivi, dès que j’ai compris. Je regrette sincèrement ce geste et surtout, je réitère publiquement les excuses déjà exprimées de nombreuses fois en privé et en personne. Je suis le moins bien placé, mais je le pense. Ce qui est trop souvent vu comme un acte banal est une erreur à ne pas faire. Peu importe qui nous sommes. Je ne suis pas fier de cette situation et espère servir d’exemple à ne pas suivre. », peut-on lire sur son communiqué.

Angèle réagit aux accusations contre Roméo Elvis

Depuis, des milliers d’internautes attendaient la réponse de la chanteuse. Sous la pression, Angèle a fini par publier un sobre message par rapport à son frère Roméo Elvis.

« De la même façon que je me bats aux côtés des femmes et minorités négligées, je condamne les actes qui vont à l’encontre de mes principes, commence Angèle. C’est d’autant plus important qu’il s’agit d’un proche et heurtant de l’apprendre ainsi. Une prise de conscience globale est à venir et un changement des mentalités s’impose, encore, toujours et partout. C’est tout ce que je souhaite », peut-on lire dans sa story Instagram.