Akhenaton rétablit la vérité concernant son hospitalisation et s’oppose au pass sanitaire

Le 03 Sep 2021 à 09:20 par djfreak

Après des rumeurs concernant son hospitalisation en raison d’une gêne respiratoire, Akhenaton a décidé de rétablir la vérité sur le plateau de Télé-Matin sur France 2. Le rappeur membre du groupe IAM n’a également pas changé d’avis concernant le pass sanitaire.

Souvenez-vous au début du mois d’août, des rumeurs circulaient concernant l’admission en réanimation d’Akhenaton, suite au Covid-19. Et c’est la chaine d’information BFMTV qui disait que le rappeur membre du groupe IAM était à l’hôpital pour ces motifs. A l’époque, ce sont les membres de son entourage qui ont nié les rumeurs.

Ce jeudi 2 septembre, Akhenaton était l’invité dans Télé-Matin, sur France 2. Le rappeur de 52 ans a nié avoir été admis en réanimation : « Je n’aurais pas repris les concerts si j’étais allé en réa. Ils m’ont réoxygéné avec une machine qui s’appelle Optiflow. Et après je suis resté trois jours en observation, pas en réa. »

Puis, l’artiste membre du groupe IAM s’est exprimé sur le vaccin. Est-il antivax ou pas antivax ? Il répond : « Pour être antivax, il faut déjà voir un vaccin. Et aujourd’hui la loi européenne ne reconnaît pas cette thérapie-là comme étant un vaccin mais comme une thérapie génique. Je ne suis pas antivax, je ne veux pas me faire ce vaccin-là. C’est très différent. », a-t-il déclaré.

Akhenaton n’a pas changé d’avis sur le pass sanitaire

Quelques jours avant d’être testé positif, le rappeur originaire de Marseille avait publié sur Instagram une vidéo dans laquelle il se disait opposé à la vaccination obligatoire et au pass sanitaire. « Avec le groupe IAM, nous sommes contre le passeport sanitaire et contre la vaccination obligatoire. Il en va de nos libertés et surtout de l’avenir de nos enfants… Ces lois sont extrêmement dangereuses pour tout le monde, il ne faut pas oublier que c’est ensemble qu’on trouvera des solutions. », lâchait-il.Sur ce point, Akhenaton n’a pas changé d’avis. « J’ai pris position parce que pour moi ce n’est pas une mesure scientifique. Le métro s’en passe, le train ne s’en passe pas. C’est scientifique ? C’est politique ! L’Assemblée nationale sans pass et les concerts avec pass. C’est scientifique ? Non, c’est politique. », a-t-il déclaré.« Ce qui me dérange, dans le pays, c’est que tous nos plus grands scientifiques ont été dénigrés, moqués, par des consultants santé de plateaux de télévision qui ont un Bac+2. Au bout d’un moment, il faut être sérieux. La science doit réappartenir à la science, elle ne peut pas appartenir au commerce. », a encore regretté Akhenaton.