Akhenaton pousse un gros coup de gueule contre la vaccination obligatoire

Le 18 Juil 2021 à 11:13 par djfreak

Depuis l’allocution d’Emmanuel Macron, les messages contre la vaccination obligatoire se font de plus en plus nombreux. Dernièrement, c’est Akhenaton qui s’est exprimé sur les réseaux sociaux, poussant un coup de gueule contre cette démarche.

Le groupe IAM est considéré comme l’un des pionniers du hip-hop français et l’un des meilleurs groupes de son histoire. Emmené par Akhenaton et Shurik’n, le collectif a dévoilé 10 albums dans leur carrière. Mais on retiendra surtout L’école du micro d’argent, écoulé à près de deux millions d’exemplaires, qui reste l’album le plus vendu de l’histoire du rap français.

Toujours très actif, le dernier projet en date est celui de Yasuke, disponible depuis 2019. Mais les membres répondent également présent sur les réseaux sociaux. C’est le cas d’Akhenaton, qui s’est illustré il y a quelques heures sur son compte Instagram.

Akhenaton est contre la vaccination obligatoire

Le rappeur marseillais fait partie des tauliers du rap français et est très aimé par le public. Il est également très proche de ses fans et n’hésite pas à prendre la parole quand il le faut. Alors que la France ne parle que de la vaccination et de l’allocution du chef de l’Etat, le rappeur a donné son point de vue.

Comme vous le savez, le Président de la République a décidé de rendre le pass sanitaire obligatoire pour toute activité. Un moyen pour le gouvernement d’obliger la population à se vacciner contre le Covid-19. Mais ces mesures ne plaisent pas à tout le monde, à commencer par le membre du groupe IAM.

Il y a quelques heures, Akhenaton a poussé un coup de gueule : « Avec le groupe IAM, nous sommes contre le passeport sanitaire et contre la vaccination obligatoire. Il en va de nos libertés et surtout de l’avenir de nos enfants… Ces lois sont extrêmement dangereuses pour tout le monde, il ne faut pas oublier que c’est ensemble qu’on trouvera des solutions. »

 

Des propos qui ont fait réagir la toile. Sur son compte Instagram, on peut lire en commentaire : « Enfin des hommes qui osent prendre la parole et dire les choses. Merci pour votre prise de position! Vous ne décevez jamais. », « Allons jusqu’au bout de la lutte contre les descriminations. Ceci est une att*que liberticide contre les droits de la minorité du corps soignant. » ou encore « Respect, il n’y a que vous pour l’instant. Merci pour ce sourire en cette période ultra trash ou ultra tâches ».