Gims lance un appel à Jul et Naps : il est partant pour faire un album commun

Le 01 Déc 2022 à 23:19 par djfreak

Ce vendredi 2 décembre, Gims fait son grand retour sur toutes les plateformes avec son nouvel album, Les dernières volontés de Mozart. Pour la sortie, l’artiste parisien a accordé une interview dans laquelle il parle d’un album en commun avec Jul et Naps. Gentsu vous raconte tout dans l’article ci-dessous.

Avec son dernier opus Le Fléau, Gims a fait très fort puisqu’il s’est écoulé à plus de 200 000 exemplaires, décrochant le double platine. Après deux ans d’absence, il fait son retour ce vendredi 2 décembre sur toutes les plateformes avec son nouvel opus, intitulé Les dernières volontés de Mozart.

Pour la promotion de ce nouvel opus, Gims a accordé une interview pour Le Code. Dedans, le rappeur a surpris tout le monde avec son message envers Jul et Naps. En effet, il ne serait pas contre à l’idée de réalisé un album commun. « Jul ça serait top. Naps y’a un truc qui marche super bien entre nous », a-t-il confié.

Gims lance un appel à Jul et Naps : il est partant pour faire un album commun Gims lance un appel à Jul et Naps : il est partant pour faire un album commun

Gims explique qu’il ne peut pas rappeur comme les jeunes

Lors de cet entretien, le rappeur parisien a également confié qu’il ne pouvait plus raconter la même chose que Koba LaD ou Gazo. « Je pense que le problème du Hip Hop et du rap c’est qu’à un certain âge, ça devient de plus en plus difficile. Parce qu’il faut se dire la vérité, c’est une musique écoutée par les enfants, les gamins, les très jeunes. Et aujourd’hui, par les gens un peu plus âgés, plus vieux parce que c’est un art qui est arrivé à un certain temps donc il faut mûrir le truc. », a-t-il confié.

Gims a ensuite fait la comparaison entre les Etats-Unis et la France. « On n’est pas aux Etats-Unis où les DJ ont inventé le truc y a longtemps, où les fans de rap ont 75 ans. On n’y est pas encore. Nous, on est dans un truc où c’est encore limité, donc rapper ça devient de plus en plus compliqué, de plus en plus difficile d’avoir un public qui va s’identifier à tes textes (…) Tu vas dire quoi ? Moi j’ai 36 ans. Qu’est-ce que je vais raconter ? Je ne peux pas rapper ce que dit Koba LaD. Tu vois ? Je ne peux pas rappeur forcément ce que dit Gazo. Ça correspond avec leurs vies, leurs trucs, c’est sale. Mais voilà, je veux être cohérent. », a-t-il expliqué.

Les histoires d'amour finissent mal en général et ce n'est pas Amber Heard qui dira le contraire. Six ans après avoir porté plainte contre son ex mari Johnny Depp qu'elle accuse de vio.lences, l'actrice a finalement renoncé à faire appel de la décision.

Lire la suite