L’Arnaqueur de Tinder demande près de 20 000 dollars et autres caprices pour un showcase

Le 02 Mar 2022 à 16:02 par Sikagz

Tous les moyens sont bons pour se faire de l’argent. Si certains se seraient faits tout petits après avoir eu un documentaire consacré à son cas sur Netflix comme celui sur « L’arnaqueur de Tinder« , ce n’est pas le cas de Simon Leviev. Gentsu vous raconte sa dernière excentricité.

Simon Leviev n’a rien à envier à Hitch, le personnage incarné par Will Smith. Loin d’être un coach en séduction, il s’agit plutôt d’un bourreau des cœurs qui a su comment faire tourner les têtes des jeunes femmes célibataires en plus de lui soutirer de sacrées sommes d’argent. En effet, les préjudices s’élèveraient à plus de dix millions de dollars. Et pourtant, contre toute attente, le jeune homme n’est toujours pas prêt à assumer ses actes.

D’ailleurs, Simon Leviev n’a pas hésité à nier fermement les faits dévoilés par les présumées victimes de L’arnaqueur de Tinder au cours d’une interview accordée à Inside Edition. « Elles n’ont pas été arnaquées et elles n’ont pas été menacées (…) Elles se sont emparées de toute l’histoire, l’ont manipulée et y ajoutent des choses pour en faire la leur et détruire ma réputation (…) Si je me sens coupable pour une chose que je n’ai pas faite ? Non. Je me sens mal à cause de ce qui m’est arrivé. Je veux blanchir mon nom, je veux dire au monde que ce n’est pas vrai ! » a-t-il affirmé.

L’Arnaqueur de Tinder demande près de 20 000 dollars et autres caprices pour un showcase

Alors qu’il s’est récemment dit prêt à avoir sa propre émission de dating, l’arnaqueur de Tinder a trouvé le moyen de rebondir maintenant qu’il a trouvé chaussure à son pied. En effet, grâce à sa côte de popularité, Simon Leviev propose désormais de vendre des vidéos personnalisées à partir de 176 euros.

L’Arnaqueur de Tinder demande près de 20 000 dollars et autres caprices pour un showcase L’Arnaqueur de Tinder demande près de 20 000 dollars et autres caprices pour un showcase

Mais celui qui serait en train de préparer son propre biopic n’est pas à court d’idées puisqu’il se fait désormais payer… pour apparaître en boîte de nuit. La facture s’élèverait à environ 20 000 dollars par prestation dans des clubs américains. Attention, cela ne s’arrête pas là puisqu’il exige également : de prestigieuses bouteilles, jet privé, suite cinq étoiles et gardes du corps en SUV… Ah oui quand même !

Dans le reste de l’actualité, Brahim Bouhlel semble avoir lancé un petit tacle à ceux qui lui ont tourné le dos après la prison !

Les réseaux sociaux sont un véritable moyen de se faire de l'argent. C'est l'outil de travail des influenceurs.

Lire la suite