Une femme de 26 ans adopte 14 orphelins africains

Le 21 Oct 2020 à 14:13 par Sikagz

Après avoir travaillé trois ans dans un orphelinat en Tanzanie, Letty McMaster a pris une décision qui a changé sa vie. En effet, cette jeune femme de 26 ans a décidé d’adopter 14 enfants de l’établissement. Gentsu vous raconte sa fabuleuse histoire.

Letty McMaster a 18 ans lorsqu’elle décide de prendre une année sabbatique et de partir en Tanzanie afin d’aider dans un orphelinat. Un choix qui a beaucoup divisé ses parents inquiets. « Ils craignaient que je sois si loin. Mais ma famille et mes amis m’ont toujours soutenue. J’ai choisi la Tanzanie après avoir vu des chiffres montrant des centaines de milliers d’enfants vivant dans la rue » a-t-elle raconté. Au final, ce séjour s’est prolongé durant trois ans.

Dès son arrivée, la jeune femme a pu constater que les enfants de l’orphelinat étaient maltraités physiquement et mentalement. Ils étaient même victimes d’abus physiques et sexuels tout en étant nourris qu’une seule fois par jour. « De nombreux orphelinats sont comme ça. Tout n’est qu’un stratagème pour gagner de l’argent et exploiter des enfants. L’abus était horrible. Je suis sûre que les Occidentaux qui ont donné de l’argent pensaient aider, mais ils causaient tellement de dégâts » a avoué Letty McMaster.

Adoption : Letty McMaster adopte 14 orphelins africains

Lorsque l’orphelinat a fermé ses portes, Letty McMaster n’a pas voulu rester impuissante et a adopté neuf enfants au départ. « Je suis comme une maman qui élève des adolescents. Ces enfants sont toute ma vie. Je passe de longues heures avec eux. Je suis la figure parentale de la maison. Certains des petits garçons qui n’ont jamais eu de parents me considèrent comme leur mère, mais la plupart me voient comme une grande sœur car je ne suis pas beaucoup plus âgée que certains d’entre eux » raconte la belle Britannique. Désormais, elle vit avec 14 orphelins dans une maison à Iringa en Tanzanie.

En faisant cela, Letty McMaster a sauvé la vie de ces jeunes enfants. Certains sont devenus les meilleurs de leurs écoles et ont même intégré des prestigieuses universités. D’autres sont même musiciens. Dans une seconde maison ouverte trois fois par semaine, elle recueille d’autres enfants à qui elle donne un abri et de la nourriture. Grâce à son association, Letty McMaster a réussi à récolter de l’argent pour payer les frais médicaux et fournitures scolaires des enfants. Vivant neuf mois par an à Iringa, elle rentre au Royaume-Uni le reste du temps pour collecter des fonds. Bravo à elle en tout cas.

Par ailleurs, sachez qu’une jeune femme afro-américaine a elle aussi décidé d’adopter trois enfants blancs.