Notre-Dame de Paris : 840 millions d’euros de dons ont été récoltés

Le 23 Sep 2021 à 15:28 par Sikagz

Le 15 avril 2019, l’incendie ayant touché la cathédrale de Notre-Dame de Paris avait touché de nombreuses personnes à travers le monde. En plus de deux ans, ce drame historique a suscité le soutien de plusieurs donateurs français et étrangers au point de récolter plus de 840 millions d’euros de dons. Gentsu vous explique tout.

Les travaux pour restaurer la cathédrale Notre-Dame de Paris continuent. Lors des évènements survenus après l’incendie, plusieurs rappeurs avaient réagi comme par exemple Niska ou encore La Fouine qui avait poussé le coup de gueule suivant: « Ça fait maintenant trois jours que Notre Dame a malheureusement brulé. En 3 jours il y a un 1 milliard d’euro de dons pour reconstruire l’édifice. Quand je vois le nombre de personnes qui ont du mal à se loger, à se nourrir ».

Notre-Dame de Paris : 840 millions d’euros de dons ont été récoltés

Depuis, l’élan de générosité pour financer les travaux de Notre-Dame de Paris ne s’est pas essoufflé. Actuellement, plus de 840 millions d’euros de dons collectés ont été comptabilisés comme l’a révélé le général Jean-Louis Georgelin, président de l’Établissement public chargé de la reconstruction ce mercredi 22 septembre. Selon lui, cette somme « permet d’envisager l’avenir avec confiance (…) la fondation Notre-Dame en a collectés près de 360, la fondation du patrimoine 232 millions dont 100 millions de Total, la fondation de France 31 millions, le Centre des monuments nationaux 7,8 millions, le ministère de la Culture près de 9 millions et l’établissement public, qui reçoit plusieurs dons directs notamment de la fondation Bettencourt, 203 millions ».

Même si la répartition du financement des travaux de restauration n’a pas été précisée, on sait d’ores et déjà que la réouverture est toujours maintenant pour 2024 selon le calendrier. Rien que pour les dépenses pour la phase de mise en sécurité de l’édifice, celles-ci ont été estimées à 165 millions d’euros et « seront tenues et probablement légèrement inférieures » selon le général. Les dons sont les bienvenus au vu des intempéries et les travaux imprévus depuis l’incendie. Pour ce qui est de l’écrin de la cathédrale, les travaux seraient du « ressort de la mairie de Paris » et « ne commenceront probablement qu’en 2025 (…) l’accès provisoire à la cathédrale pour les touristes, notamment pendant les Jeux olympiques » est prévu dans trois ans.

Dans le reste de l’actualité, des débordements sont survenus après le match opposant Angers à Marseille.