Kohlantess s’invite à Fresnes pour une confrontation entre détenus et surveillants

Le 20 Août 2022 à 14:47 par Sikagz

La scène peut paraître folle et pourtant, elle a bel et bien eu lieu. Djibril Dramé a réuni des détenus et des surveillants pour plusieurs épreuves au sein de la prison de Fresnes. Une belle façon de les souder mais aussi de dévoiler les conditions de détention. Gentsu vous raconte tout.

Vous connaissiez peut-être Koh-Lanta mais, connaissez-vous Kohlantess ? Le concept s’inspire fortement de la célèbre émission d’aventure mais en faisant des épreuves avec les moyens du bord. Par exemple, le mois dernier, Djibril Dramé avait réussi à faire un tournage opposant les jeunes de cité à des policiers dans le Val de Marne. Cela avait fait beaucoup de bruits sur la Toile. Cette fois-ci, le créateur et son équipe se sont rendus à la prison de Fresnes pour une vidéo exceptionnelle.

Kohlantess s’invite à Fresnes pour une confrontation entre détenus et surveillants

Cette fois-ci, chaque équipe a eu le choix de défendre l’association de son choix : le relais enfants-parents pour l’équipe des détenus, Arc-en-Ciel qui vient en aide aux enfants malades et Unitess faisant le lien entre des jeunes de quartier et les institutions. Au programme ? Karting, parcours du combattant, tir à la corde ou encore un test de culture générale pour 2000 euros à la clé que les équipes devront se répartir.

Kohlantess s’invite à Fresnes pour une confrontation entre détenus et surveillants Kohlantess s’invite à Fresnes pour une confrontation entre détenus et surveillants

« Toutes les personnes qui sont là, le sont pour une bonne raison. Et la voie de la réinsertion passe par le travail en prison. Mais nous avons aussi un devoir: de ne pas les mettre de côté, et de ne surtout pas oublier qu’ils sont des humains« , a expliqué Djibril Dramé au début de sa vidéo. Plus l’épisode passe plus les équipes oublient leurs différents. « Ça nous a fait un peu bizarre de nous retrouver avec les détenus dans un jeu. Ils ont joué le jeu, ils ont été respectueux » a avoué un surveillant.

De son côté, le directeur du centre pénitentiaire Jimmy Delliste a également pris la parole en disant : « Je voulais vraiment tous vous remercier d’avoir joué le jeu parce que ce n’était pas simple depuis le début. Moi j’ai fait confiance à l’équipe de Kohlantess pour pouvoir organiser cet évènement-là. Ce n’était pas gagné d’avance, vous avez tous contribué avec votre engagement pour les associations que vous représentez (…) J’espère qu’on aura l’occasion, ici ou ailleurs de faire de nouveau des expériences comme celle-là ». Au final, c’est l’association Arc-en-ciel qui a fini avec 1700 euros. Un très beau moment à découvrir juste ici :

Dans le nouvel épisode de Kohlantess, les policiers se retrouvent à affronter les habitants des quartiers. Cela a laissé place à des séquences inattendues...

Lire la suite