Complément d’enquête : Magali Berdah perturbée par les questions sur les arnaques

Le 08 Sep 2022 à 10:33 par Sikagz

Cela fait maintenant plusieurs semaines que Booba lutte contre les arnaques des influenceurs et s’en prend en particulier à Magali Berdah. Au cours de son passage dans Complément d’enquête, la femme d’affaires a été amenée à parler de son business mais rien ne s’est passé comme prévu. Gentsu vous dévoile tout.

En juillet dernier, Booba s’est lancé un objectif : dénoncer les arnaques des influenceurs. « C’est la découverte de leurs arnaques massives qui m’a révolté. A la base, je ne connais pas ces gens. Ils ne m’intéressent pas, et leurs émissions me donnent envie de vomir à chaque fois que je les vois à la télé. Mais un jour, l’un d’eux, Marc Blata, est parti en croisade contre moi pour une histoire de fausse montre qu’on m’avait prêtée. Il s’est mis à raconter toutes sortes de mensonges sur moi. J’ai découvert à ce moment-là son business de cryptomonnaies et de trading complètement frelaté. De là, je suis parti en gu*rre contre lui sur les réseaux sociaux. Et plus je l’allumais, plus j’explorais le monde de m*rde des influenceurs. J’ai découvert le rôle de leur pseudo manageuse, Magali Berdah, la reine de la futilité. Ça m’a donné envie de creuser pour comprendre. Comprendre pourquoi des milliers d’internautes les accusent d’escroquerie » a lâché le rappeur.

Avant de poursuivre : « Au-delà de n’avoir aucun talent, de faire la promotion de la culture du vide, de la débilité, et de ne pas payer leurs impôts en France, ils entubent des citoyens (notamment des adolescents) en leur vendant des sal*peries (…) On a des centaines de cas, des jeunes, des mères de famille. On a déposé des plaintes et des signalements auprès des services spécialisés (…) Maintenant, il faut que les autorités réagissent, moi je ne suis pas le ministre des fraudes. Parfois, on me tacle, genre je suis pas un enfant de chœur parce que je clashe Kaaris, mais là, ça n’a juste rien à voir. Il y a des enjeux financiers, des gros sous ». D’ailleurs, il s’en est particulièrement pris à Magali Berdah qui a tenté de se défendre dans TPMP.

Complément d’enquête : Magali Berdah perturbée par les questions sur les arnaques

Ce jeudi 8 septembre, Complément d’enquête va présenter le thème suivant : « Arnaques, fric et politique : le vrai business des influenceurs ». Si Magali Berdah a accepté de répondre à des questions, la PDG semble avoir vite déchanté puisqu’un extrait vidéo dévoile son coup de gueule face au journaliste. « Moi, là tu me pièges en fait. Parce qu’en vrai tu me fais parler de trucs, tu m’as pas prévenu. En plus de ça, je sais même pas si c’est les miens et j’ai répondu alors que je sais même pas si c’est moi. J’ai même pas pu vérifier si c’était de chez moi. Donc déjà je voudrais que cette séquence là elle n’apparaisse pas. Parce que je ne veux pas me sentir piégée, dans le sens où je n’ai pas d’éléments de réponse » a-t-elle lâché.

Complément d’enquête : Magali Berdah perturbée par les questions sur les arnaques Complément d’enquête : Magali Berdah perturbée par les questions sur les arnaques

Lorsqu’il lui demande s’ils pourront revoir la question avec la présence d’une juriste, Magali Berdah ne décolère pas et ajoute : « on verra je vais reflechir par ce que tu tues mon travail. C’est pas cool. J’ai trois enfants moi tu sais, j’ai 60 salariés. C’est pas un jeu« .

Par ailleurs, Future aurait tenté sa chance avec Beyoncé s’il n’y avait pas Jay-Z.

Quelques jours après l'épisode de Complément d'enquête centré sur les influenceurs et les arnaques, Magali Berdah a livré une conférence de presse où elle dénonce l'harcèlement de Booba. Ambiance !

Lire la suite