Brahim Bouhlel et Zbarbooking en garde à vue après le scandale

Le 08 Avr 2021 à 10:00 par Sikagz

En début de semaine, Brahim Bouhlel a posté une vidéo qu’il regrettera encore longtemps. En effet, le comédien s’est moqué du peuple marocain et les répercussions risquent d’être terribles. La preuve en est la récente garde à vue de l’ancien acolyte d’Hatik et du snapchatteur Zbarbooking. Gentsu vous raconte tout.

Les problèmes ne risquent pas de s’arranger de si tôt pour Brahim Bouhlel. Depuis la publication de sa vidéo humiliant les femmes et les enfants marocains, l’acteur s’attire les foudres de nombreuses personnalités y compris celles de rappeurs comme Mister You ou encore Booba, Lacrim, Kamelancien mais aussi Maes.

Pourtant le jeune homme a tenu à présenter ses excuses de manière publique. « Je souhaite présenter mes plus sincères excuses au peuple marocain. Je voulais vous dire que dans cette vidéo, ma volonté n’était autre que de me moquer des gens qui véhiculent ces clichés, c’était complètement parodique. Je jouais un personnage. J’essayais d’être drôle mais je reconnais que je me suis profondément planté. J’aime profondément ce pays et ses habitants. Je suis effondré en prenant conscience du mal que j’ai fait. Je comprends à quel point mes propos sont graves et je vous demande sincèrement pardon » a-t-il déclaré. Malheureusement, cela n’a pas permis à apaiser la vague de haine née autour de Brahim Bouhlel.

Brahim Bouhlel et Zbarbooking en garde à vue après le scandale

Brahim Bouhlel, Hedi Bouchenafa et Zbarbooking ont publié une vidéo qui pourrait lui coûter très cher. Leur blague n’aura pas fait rire. En plus du scandale, ces derniers auraient été placées en garde à vue selon la presse locale. Pour rappel, les trois hommes y évoquent des prostituées et insulte des enfants. Selon le code pénal marocain, cela pourrait leur coûter cher entre les peines de prison et les amendes.

Maître Mourad Elajouti, président du club des avocats du Maroc, a expliqué que cette garde à vue qui a commencé ce lundi 5 mars 2021 est partie pour durer 48 heures avec possibilité de prolongement de 24 heures supplémentaires. Seuls Zbarbooking et Brahim Bouhlel auraient été arrêtés et risquent deux ans de prison. Hedi Bouchenafa aurait déjà quitté le Maroc c’est pour cela qu’il n’a pas été arrêté par la police.

Affaire à suivre donc.