Bassem Braiki veut se venger de la gifle : « Beaucoup de gens ont pu être déçus »

Le 23 Mai 2022 à 11:29 par Sikagz

Moins d’une semaine après la gifle reçue dans les rues de Paris, Bassem Braiki a repris la parole à ce sujet. S’il n’a pas réagi sur le coup, le Youtubeur a décidé de ne pas laisser cette affaire s’arrêter ainsi. En effet, il veut désormais se battre avec l’individu en question. Gentsu vous donne tous les détails.

Bassem Braiki n’a pas toujours fait l’unanimité avec ses propos. En effet, le Snapchatteur a beaucoup divisé. D’ailleurs, Sadek a décidé d’en découdre avec lui. Chose qui lui a valu de finir derrière les barreaux. Lors de sa libération, le rappeur a évoqué ses regrets. Ce geste avait été condamné par Karim Benzema qui avait déclaré à ce sujet : « Je ne cautionne pas ce qui est arrivé en bas de chez lui. C’est un mec du 6-9 et je le soutiens pour ce qui lui est arrivé. Parce que c’est pas frais du tout. Maintenant, stop, arrêtez de dire que je soutiens, qu’il a eu des propos racistes, je regarde pas les vidéos, je ne sais pas ce qu’il se passe. Mais sur ce qui lui est arrivé, j’ai dit ‘gros big-up à Bassem ».

La semaine dernière, Bassem Braiki a retourné la Toile à cause d’une vidéo où un individu l’a giflé dans les rues de Paris. Quelques heures après les faits, le principal concerné a pris la parole pour rétablir la vérité. « Mesdames et messieurs, il y a une vidéo qui tourne où je me fais agresser (…) Je n’ai rien fait donc je me fais agresser. Je me fais agresser par un renoi. On était posé en terrasse, je suis venu à Paris voir des gens. Toute la journée, j’ai croisé des fréros (…) J’attendais mon train » a-t-il lâché.

Avant de poursuivre : « Sa meuf lui dit un mot ou deux, il se retourne et vient vers moi. Il me demande du feu, je lui donne du feu. Il me dit merci, il me demande toi t’es pas… Et là il me dit, je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, il était calme (…) Je lui dis que ça ne sert à rien de crier (…) Il se met encore plus à crier (…) On sort dehors, je vais vers lui directement (…) C’est là qu’il me met une tarte (…) Ma situation personnelle ne me permet pas de me rouler par terre (…) Ce n’était pas du tout le moment (…) On l’a joué fine (…) On se recroisera (…) On en a marre de la GAV (…) On la joue léger ». 

Bassem Braiki veut se venger de la gifle : « Beaucoup de gens ont pu être déçus » Bassem Braiki veut se venger de la gifle : « Beaucoup de gens ont pu être déçus »

Bassem Braiki veut se venger de la gifle : « Beaucoup de gens ont pu être déçus »

Bassem Braiki n’en démord pas : il ne compte pas en rester là. S’il n’a pas réagi à ce qu’il s’et passé la semaine dernière, ce n’est pas pour lâcher l’affaire pour autant. Il y a quelques heures de cela, l’influenceur est revenu sur cette polémique et a fait une annonce de taille : il veut en venir aux mains avec son agresseur. D’ailleurs, il lui a lancé un message sur Snapchat où il a déclaré : « Tu me donnes ton nom ton prénom devant toute la France, je veux un combat. Un combat dans les règles. Je ne parle pas de combat de boxe. Je n’ai jamais fait de la boxe mais je veux un combat. Je veux un combat et on va se préparer. On va se préparer pour ça. Donc la dernière fois beaucoup de gens ont pu être déçus mais j’ai mes raisons. Ces raisons-là, elles vont me servir pour plus tard surtout pour là maintenant. Les frères arrêtez de planer. Si j’étais stoïque, si j’étais comme ça ce n’était pas pour rien ». Avant de poursuivre : « Quelle personne après avoir reçu ça ne répond pas ? Moi je n’ai pas répondu parce que je savais ».

Cela a d’ores et déjà fait réagir les internautes qui ont déclaré à ce sujet : « Ces raisons vont me servir pour plus tard… C est a dire maintenant donc tu prends une gifle tu ne te bats pas pour eviter la prison, et 2 jours après tu fais une video ou tu veux faire un combat » ou encore « Qu’il donne son nom et son prénom pour que vous alliez chez lui le mêler on vous connaît pfff », « La c’était le contrôle judiciaire mais quand il va se faire allumer une deuxième fois il va dire que c’est parce qu’il avait le soleil dans les yeux ect » mais aussi « Il t’a pourtant dit de venir t’aurais pu lui dire d’aller dans un endroit isolé ce jour et tu a juste eu chaud là tes gars ton dit que t’a abuser d’avoir fait la timpe ça du te touchée dans égo ,ta fierté ,ton amour propre c’est trop tard Gro il fallait agir direct ».

Reste à savoir si le principal concerné va lui répondre de manière favorable ou non. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Booba ne valide pas du tout Bassem et le fait savoir ! En cette période très compliqué, les personnalités sont très actifs sur leurs réseaux sociaux et en profitent pour faire des lives sur Instagram.

Lire la suite