Amandine Pellissard reconvertie dans le X : elle s’en prend à ceux qui font fuiter son contenu

Le 25 Jan 2023 à 10:26 par Sikagz

Révélée dans Familles nombreuses : la vie en XXL, Amandine Pellissard a surpris tout le monde en annonçant sa reconversion professionnelle vers le X. Un choix qui en a surpris plus d’un(e) et qui a suscité la curiosité de nombreux internautes. Gentsu vous raconte tout.

La semaine dernière, Alexandre et Amandine Pellissard ont été invités sur le plateau de Touche pas à mon poste. L’occasion pour eux d’évoquer leur reconversion. « C’est le principe de l’offre et la demande. Il y a une demande au départ. On recevait énormément de demandes sur Instagram. Nous on a jamais eu de problèmes avec ça. On assume depuis plusieurs années avoir une sexualité assumée et libre. Ce n’est pas que pour l’argent, c’est quelque chose qui nous rend heureux. On est heureux ensemble. On est heureux de donner du bonheur aux gens. Il n’y a pas de mal à se faire du bien. Effectivement, il y a un principe qui est l’offre et la demande. Néanmoins, on a des limites. On nous propose des choses qui ne sont pas faisables pour nous », a expliqué l’influenceuse à Cyril Hanouna.

Amandine Pellissard reconvertie dans le X : elle s’en prend à ceux qui font fuiter son contenu Amandine Pellissard reconvertie dans le X : elle s’en prend à ceux qui font fuiter son contenu

Amandine Pellissard reconvertie dans le X : elle s’en prend à ceux qui font fuiter son contenu

En plus de MYM, Amandine Pellissard a annoncé qu’elle se lançait sur une plateforme encore plus explicite : Swame. Comme de nombreux influenceurs, le contenu que l’on retrouve sur ce genre de plateformes est payant et intrigue beaucoup. Seulement voilà, la mère de famille a découvert que certains médias ont été relayés sur la Toile.

Très remontée, Amandine Pellissard s’est exprimée au micro de nos confrères de Public : « Les contenus ne sont pas libres de droit comme sur les réseaux gratuits. La propriété intellectuelle appartient au site qui héberge les photos puisque c’est du contenu payant. Il y a quelque chose qui est activé sur mon profil qui s’appelle le marqueur média, c’est-à-dire que tout est tracé, tout est identifié. De l’adresse IP et de l’utilisateur, jusqu’à son nom, puisque de toute façon, c’est une plateforme à laquelle tu ne peux pas accéder sans faire valider ta carte d’identité », s’est-elle insurgée. Avant de préciser : « C’est hyper carré. Donc non seulement la personne se voit faire sauter son compte, il a une amende automatiquement et le site qui héberge les contenus frauduleux prend une amende aussi ». Au moins, cela a le mérite d’être clair !

Il y a quelques heures, Booba s'est attaqué à Rohff sur son compte Twitter. Le rappeur originaire du 92 a publié une conversation concernant l'achat de streaming sur les plateformes.

Lire la suite