Affaire Jacquie et Michel : le propriétaire du site placé en garde à vue

Le 15 Juin 2022 à 13:31 par Sikagz

C’est le choc. Cinq personnes dont le propriétaire du site porn*graphique Jacquie et Michel ont été placées en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour « viols » et « proxénétisme« . Une histoire qui a fait réagir.

Ce mardi 14 juin 2022 au matin, Michel Piron alias le propriétaire du site Jacquie et Michel a été placé en garde à vue avec quatre autres individus dans une enquête ouverte à Paris pour « viols » et « proxénétisme », a confirmé le parquet de Paris. Parmi les personnes concernées, sa femme serait également impliquée dans cette enquête préliminaire ouverte en juillet 2020. Les faits remonteraient à la période entre 2009 et 2015.

Cette enquête aurait été ouverte après un signalement effectué par plusieurs associations féministes, Les Effrontées, Osez le féminisme et Le Nid et notamment grâce à des témoignages d’actrices ayant subi des violences sexuelles durant les tournages de films diffusés sur la plateforme. Depuis, le troisième district de la police judiciaire de Paris est chargé des investigations.

Affaire Jacquie et Michel : le propriétaire du site placé en garde à vue

Le site conteste les faits en soulignant que Jacquie et Michel n’est pas le producteur des films mais uniquement une manière de les diffuser. « En réalité, les actrices ne tournent pas pour nous mais pour des sociétés de productions à qui on achète, ensuite, les films. On diffuse les films et on leur reverse un pourcentage qui a été négocié. Encore une fois, on n’est pas propriétaires des vidéos » avait expliqué le directeur marketing du site, Thierry Doucre en 2020.

Affaire Jacquie et Michel : le propriétaire du site placé en garde à vue Affaire Jacquie et Michel : le propriétaire du site placé en garde à vue

Bien que les propriétaires de Jacquie et Michel ont été poussés à établir une charte déontologique pour les nouveaux tournages, cela n’aura pas été suffisant. Depuis, le Sénat a lancé une enquête sur les conditions de tournage et sur la réglementation du milieu porn*graphique. De son côté, l’actrice Nikita Bellucci a témoigné et a déclaré à BFM TV : « J’ai travaillé pour Jacquie et Michel en 2012. (…) Ce fameux caméraman, en marge d’un salon, a servi de l’alcool, et une fois que tout le monde était un peu éméché, a allumé la caméra. En plein milieu de cette scène, le réalisateur a réalisé un acte sexuel sur moi (…) Ce qu’on demande concrètement à Jacquie et Michel, ce sont des excuses. (…) Tout ce modèle qu’ils ont mis en place ce n’est plus possible. Eux sont en garde à vue, mais il y en a d’autres qui continuent de travailler. Et il y en a d’autres qui continuent à faire ce genre de chose. Le travail de la justice va être très long, mais il faut que ça cesse ».

Dans le reste de l’actualité, les Girondins de Bordeaux ont été rétrogradés en National 1 après une sanction administrative.

Décidément, il se passe des choses incroyables et grâce au Net, on peut découvrir des pépites inespérées. Récemment, un homme "un peu trop fan" de Spiderman et de La Tour Montparnasse Infernale a décidé de s'accorder un petit plaisir en escaladant l'un des immeubles phares de Paris et...

Lire la suite