Sponsor des Bleus, KFC s’en prend à Kylian Mbappé et dénonce un caprice

Le 22 Sep 2022 à 10:18 par djfreak

Depuis quelques jours, les joueurs de l’Equipe de France ont été appelés pour deux nouvelles rencontres. Mais ce rassemblement a fait beaucoup de bruit avec Kylian Mbappé. L’attaquant du PSG a refuser de participer à une séance photo pour des droits à l’image. KFC a décidé de réagir, Gentsu vous explique tout.

Avant la prochaine Coupe du Monde, les joueurs de l’Equipe de France se sont réunis pour de nouvelles confrontations. Le sélectionneur des Bleus doit faire face à une hécatombe de blessures, pas moins de 12 joueurs ont dû être remplacé par de nouveaux arrivant.

Toutefois, Didier Deschamps peut compter sur Kylian Mbappé, qui sera bien présent pour les prochains matchs. Mais l’attaquant du PSG a fait parler de lui ce mardi 20 septembre. En effet, le jeune joueur a de nouveau refusé de collaborer. Dans un communiqué parvenu à l’AFP, Mbappé a expliqué qu’il avait choisi de boycotter une séance photo officielle de l’équipe de France en raison d’un conflit avec la Fédération française de football sur la question des droits à l’image.

Delphine Verheyden, qui s’occupe de Kylian Mbappé depuis 2015 soit depuis ses seize ans, a souligné que : « les époques changent, les athlètes aussi. La jeune génération n’est plus prête à transiger quand l’ancienne n’y voyait qu’une question de zéros. Mon travail, c’est de faire en sorte qu’on ne dépossède pas les sportifs de leurs droits à l’image, fondamentaux de la personnalité. J’écoute le sportif et l’aide à dérouler ce qu’il pense. Que certains veulent me faire passer pour la grande marionnettiste, ça leur appartient. Moi et mon client, on sait que ce n’est pas vrai » dans les colonnes d’Ouest France.

Sponsor des Bleus, KFC s’en prend à Kylian Mbappé et dénonce un caprice Sponsor des Bleus, KFC s’en prend à Kylian Mbappé et dénonce un caprice

KFC réagit au comportement de Kylian Mbappé

Quelques heures plus tard, la FFF a annoncé dans un communiqué avoir accepté d’entamer les négociations afin de revoir les droits à l’image des Bleus. Une décision motivée par le choix de Kylian Mbappé de boycotter une nouvelle fois l’habituel moment avec les sponsors de l’Équipe de France.

Cette décision a été critiqué par le président de la Ligue Nationale de Basketball et également vice-président de KFC France, Alain Béral. A l’occasion du Media Day de la LNB, il a déclaré :

« La Fédération Française de Football a besoin d’argent et KFC accepte de payer pour avoir de l’image de ce pourquoi on paye. C’est une crise de jeunesse de la part de Kylian Mbappé, peut-être un caprice. Il est engagé avec la Fédération à produire une image collective avec à chaque fois quatre autres joueurs au minimum. Cela a toujours été respecté. Notre contrat ne porte pas avec lui mais avec la FFF. On va arrêter de payer et puis c’est tout. Que voulez-vous que je vous dise d’autre ? Que Kylian ne veuille pas le faire, d’accord. Mais dans ce cas on a un problème juridique avec la Fédération. Dans le contrat que nous avons signé, il est formellement inscrit que nous pouvons utiliser l’image de tous les joueurs de l’Équipe de France. » 

Depuis quelques heures, Winamax est dans la tourmente après un message sur son compte Twitter. Une publication très limite qui vise le père de Kylian Mbappé.

Lire la suite