Kylian Mbappé se classerait 2ème du Ballon d’Or : « Je dirais Benzema, Moi et Mané »

Le 13 Août 2022 à 11:58 par djfreak

Au lendemain de l’annonce des 30 nommés pour le Ballon d’Or 2022, Kylian Mbappé s’est confié sur son rapport avec la plus prestigieuse distinction individuelle dans le monde du football. L’attaquant français se positionne à la deuxième place, juste derrière Karim Benzema. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Depuis quelques heures, nous connaissons les 30 nommés pour le Ballon d’Or 2022. Parmi les lauréats, on retrouve Kylian Mbappé, qui est le seul représentant de la Ligue 1. A titre personnel, il s’agit de sa cinquième nomination de suite. Septième en 2017, quatrième en 2018, sixième en 2019 et neuvième l’an dernier, l’attaquant du PSG vise légitimement un nouveau top 10. Et pourquoi pas un premier podium ?

Après cette annonce, le joueur français a accordé une interview à France Football, dans laquelle il se confie sur son rapport avec le Ballon d’Or. Il rêve de cette récompense, comme beaucoup de joueur professionnel. Mais il n’a pas oublié d’adouber son compatriote du Real Madrid, Karim Benzema, qui devrait normalement remporter l’édition 2022.

Mbappé encense Karim Benzema concernant le Ballon d’Or

Cette année, le palmarès sera dévoilé le 17 octobre. En attendant, l’attaquant du PSG a donné son classement. S’il avait la chance de voter, il se placerait en tout cas en dauphin de KB9 et devant un autre attaquant vainqueur de la CAN et finaliste de la Ligue des champions. « Je dirais Benzema, moi et Mané. À la place de Karim, si je ne gagne pas là, j’arrête pour toujours de penser au Ballon d’Or », rigole le Français.

Kylian Mbappé se classerait 2ème du Ballon d’Or : « Je dirais Benzema, Moi et Mané » Kylian Mbappé se classerait 2ème du Ballon d’Or : « Je dirais Benzema, Moi et Mané »

Concernant le duel ahurissant qui a opposé pendant quinze ans Lionel Messi (7 fois lauréat) et Cristiano Ronaldo (6 fois lauréat), Mbappé refuse de trancher : « C’est comme choisir entre son père et sa mère : ça ne se fait pas et ça ne se demande pas ». Puis il poursuit concernant cette récompense : « Pour moi, c’est un vrai baromètre. Il n’y a qu’à voir le palmarès, il n’y a pas d’intrus ni d’escrocs. Ils ont tous laissé, chacun à leur façon, une trace dans l’histoire du foot. Ils peuvent être parfois discutables sur l’année de l’obtention, mais jamais sur leurs qualités intrinsèques. C’est le ticket pour le grand monde (…) Tu as tellement brûlé la rétine que beaucoup ne voient que toi. Il n’y a qu’à regarder le trophée pour comprendre : il faut être brillant pour se montrer à la hauteur de la tradition et de la réputation du Ballon d’Or. »

L’attaquant français parle de son aventure au PSG, alors qu’il aurait pu aller au Real Madrid : « Le Real, c’est une machine à Ballons d’Or, il faut le reconnaître. Il y a un vrai savoir-faire. Mais le plus important reste le terrain. Ce n’est pas ton club qui va aller chercher ton Ballon d’Or, mais c’est d’abord toi. Et je reste convaincu que je pourrai le gagner un jour à Paris. »

Amis un jour, amis toujours. L'accolade entre Kylian Mbappé et Karim Benzema n'est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux.

Lire la suite