Euro 2021 : le Danois Christian Eriksen victime d’un malaise cardiaque en plein match

Le 13 Juin 2021 à 07:49 par djfreak

Ce samedi 12 juin, Christian Eriksen a été victime d’un malaise cardiaque lors de la rencontre qui opposait le Danemark à la Finlande. Le joueur de l’Inter Milan s’est effondré, ce qui a choqué le monde entier. On vous explique tout dans l’article.

Effroyables images lors du match entre le Danemark et la Finlande. Ce samedi 12 juin, les équipes s’affrontaient pour leur première rencontre de l’Euro. Mais quelques minutes avant la mi-temps, le milieu offensif danois Christian Eriksen (29 ans, 110 sélections et 36 buts) a été victime d’un malaise cardiaque. S’il a repris conscience après avoir été sorti de la pelouse sur civière, de nombreux spectateurs ont craint le pire pour le joueur de l’Inter Milan.

 

Christian Eriksen victime d’un malaise cardiaque

Christian Eriksen a été transporté à l’hôpital dans un état stable, le médecin de la sélection scandinave, Martin Boesen, s’est présenté en conférence de presse pour raconter son intervention.

« On a été appelé sur le terrain quand Christian s’est effondré, je ne l’avais pas vu moi-même tomber, mais c’était clair qu’il était inconscient. Quand on est arrivé près de lui, il était sur le côté, il respirait et je pouvais sentir son pouls, mais soudain, tout a changé et comme tout le monde a pu le voir, on a commencé à lui faire un message cardiaque. L’équipe médicale (du tournoi, ndlr) est vite arrivée et avec leur aide, on a fait ce qu’on devait faire. On a réussi à faire revenir Christian », a confié Boesen.

La Fédération danoise a précisé qu’Eriksen était réveillé et allait subir d’autres examens poussés. Le dirigeant de l’Inter Giuseppe Marotta a parlé d’un « optimisme prudent » au micro de Sky Sports.

Une polémique concernant la diffusion

Mais depuis quelques heures, une polémique est monté sur les réseaux sociaux, concernant la diffusion. Pendant toute la période où le joueur a été pris en charge sur la pelouse, la réalisation TV a fait le choix de montrer les supporters en détresse dans les tribunes, mais également les larmes des joueurs et de la famille d’Eriksen.

Face à ces critiques, Jean-Jacques Amsellem, le réalisateur français de la rencontre, s’est exprimé dans L’Équipe. « Vous vous doutez bien qu’il n’y a pas de cahier des charges pour ce genre de choses. Il y a un ralenti de l’action où on le voit vraiment très bien chuter, mais j’ai tout de suite imposé à mes équipes de ne pas être sur lui, de ne plus le filmer ! (…) il fallait tout de même montrer la détresse […] je n’ai pas trouvé qu’on faisait dans le pathos ou dans le glauque. », a-t-il déclaré.