Tony Yoka bat Joël Tambwe Djeko et remporte son premier titre chez les pros

Le 06 Mar 2021 à 12:41 par djfreak

Ce vendredi soir, Tony Yoka a battu le Belge Joël Tambwe Djeko par abandon pendant le douzième round pour le titre vacant de l’Union Européenne des lourds.

Ces dernières années, le moins que l’on puisse dire c’est que les sports de combat se sont popularisés en masse. Un combattant français commence à se faire un nom, il s’agit de Tony Yoka. Âgé de 28 ans, le boxeur est le premier français à être champion du monde amateur dans la catégorie super-lourds en 2015, puis champion olympique des super-lourds aux Jeux olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro.

Depuis, Tony Yoka a décidé de lancer sa carrière professionnelle de boxeur. C’est au mois de juin 2017 que le boxeur a remporté son premier combat contre l’américain Travis Clark, qu’il met KO au milieu du deuxième round. Il a ensuite enchainé les succès et a remporté en tout 9 combats.

Tony Yoka bat Joël Tambwe Djeko et remporte un titre

Pour ce dixième combat, le sportif français affrontait ce vendredi 5 mars le belge Joël Tambwe Djeko. La veille de leur rencontre, les deux combattants ont eu une altercation au moment de leur pesée. Un tête à tête, des insultes qui ont fusé mais le belge a également giflé le français.

« Il ne s’est rien passé du tout (…) J’ai vu un boxeur, un mec professionnel, qui est venu pour faire son boulot. Puis j’ai vu un showman venu pour amuser un peu la galerie », s’est exprimé Tony Yoka lors de la conférence de presse. De son côté, Joel Tambwe Djeko a ajouté: « J’ai vu deux personnes déterminées, prêtes à en découdre ».

Ce vendredi 5 mars, Tony Yoka a dominé ce combat de bout en bout face à un « Big Joe » qui encaissait bien mais ne le touchait pas assez souvent. Le français s’est imposé au douzième et dernier round, après une série de droites et un dernier uppercut qui ont assommé le Belge à 1 min 30 de la fin.

 

Le champion olympique français de 2016 remporte le titre vacant de l’Union européenne. Il s’agit du premier dans sa carrière professionnel. Même s’il s’agit d’une ceinture mineure, le combattant français donne avec ce titre une nouvelle dimension à sa carrière. Bravo à lui !