Conor Mc Gregor n’a pas le droit à l’erreur pour son retour dans l’octogone

Le 11 Déc 2019 à 19:28 par Tommy RG

Le prochain combat de Connor Mcgregor a été annoncé par l’UFC et aura lieu le 18 janvier prochain à Las Vegas, face à Donald Cerrone. Le président de L’UFC  Dana White n’hésite pas à mettre la pression sur l’irlandais, mais confirme son implication totale « Conor est à un stade de sa carrière où il a absolument besoin d’une victoire, il prend ça extrêmement au sérieux ».

Conor McGregor est sans doute la star la plus emblématique de la franchise de MMA (Mixed Martial Arts) Américaine. Son extrême confiance en lui et son coté provocateur lui valent d’être aimé ou détesté par les fans du sport. Après avoir dominé très largement pendant ses 7 premiers combats et obtenu la ceinture de champion du monde dans la catégorie des légers, il avait réussit après une défaite à battre Nayte Diaz qui combatait dans la catégorie de poids supérieure. Une performance incroyable qui le place dans les meilleurs combattants de l’histoire de l’UFC.  Il reste cependant sur deux défaites, contre Floyd Mayweather en boxe Anglaise, mais surtout contre Khabib Nurmagomedov pour son dernier combat dans l’octogone en octobre 2018.

Objectif, un re-match contre Khabib Nurmagomedov pour récupérer la place de n°1 des légers.

Même si il ne combattra pas encore pour le titre, le retour de la star irlandaise s’annonce déjà comme un moment clef de sa carrière. La pression sur les épaules de McGregor s’annonce énorme, tant ses fans espèrent le voir combattre à nouveau Khabib. Le combattant Russe fait maintenant figure d’épouvantail et affiche 12 victoires pour 0 défaites. Pour avoir un chance de combattre pour la ceinture, Connor doit absolument gagner son prochain combat face à Donald Cerrone, une formalité pour l’Irlandais ?

Une préparation à la hauteur de l’enjeu.

Owen Roddy, le célèbre ancien combattant et entraîneur de striking à évoqué l’intensité des entrainements

Nous nous entraînons à 11h et 7h tous les jours. Nous faisons de la musculation et du conditionnement, que ce soit le matin ou le soir, puis nous faisons une séance technique et c’est parfait. Et vous pouvez voir que vous en récoltez déjà les bénéfices et les récompenses. Comme je l’ai dit, il a travaillé sur sa force et sa condition physique pendant un certain temps avant même de venir dans ce camp, alors maintenant nous ne passons pas la moitié du camp à essayer de se remettre en forme ou quelque chose comme ça. Maintenant, il est en pleine forme et nous nous concentrons sur le game plan – élaborer un bon game plan et l’exécuter.

Rdv le 18 Janvier pour le combat.