Assigné à résidence, 6ix9ine nous montre comment il tourne ses clips

Le 08 Juil 2020 à 00:15 par djfreak

Le retour du rappeur new-yorkais est fracassant. Assigné à résidence, 6ix9ine nous montre comment il tourne ses clips.

Au mois d’avril dernier, 6ix9ine a été libéré de prison, suite à l’épidémie Covid-19 qui a touché le monde entier. Depuis, le rappeur américain ne cesse de faire parler de lui, que se soit pour de nouveaux morceaux ou pour s’en prendre à ses rivaux sur les réseaux sociaux.

6ix9ine explique comment il tourne ses clips

Pour son retour, 6ix9ine a lâché trois clips : Gooba, Trollz avec Nicki Minaj et dernièrement Yaya. Pour mettre en images ses nouveaux morceaux, le rappeur a crée des ambiances ultra colorées. Elles proviennent directement de sa maison, qu’il customise de papier peint.

C’est sur son compte Instagram que Tekashi a dévoilé les secrets de cette transformation. Dans cette courte séquence de moins d’une minute, on voit le rappeur en mode Valérie Damidot. Les décors sont tellement bien réalisés qu’il est presque impossible de savoir qu’ils sont fait chez lui.

Assigné à résidence, 6ix9ine nous montre comment il tourne ses clips Assigné à résidence, 6ix9ine nous montre comment il tourne ses clips

 

Pop Smoke s’en prend au new-yorkais dans son album

Ce vendredi 3 juillet, le premier projet du rappeur américain, décédé au mois de février dernier, est disponible. Un projet très attendu par les fans de l’interprète de DIOR, qui ont été affectés par sa disparition. Pour rappel, Pop Smoke a été assassiné à son domicile par plusieurs personnes.

Pour cet album posthume, c’est 50 Cent qui a décidé de produire et terminer le projet du jeune rappeur. Intitulé Shoot for the Stars, Aim for the Moon, on retrouve dessus : Quavo, DaBaby Future, Tyga, 50 Cent ou encore Lil Baby, Le jour de la sortie, Pop Smoke a notamment été l’artiste le plus écouté sur Spotify avec plus de 40 millions d’équivalent streams, un véritable succès.

Mais depuis la sortie, un titre a beaucoup fait parler, il s’agit de Gangstas. Dans ce morceau, Pop Smoke lâche au début de son couplet : “Je ne veux pas de cet merde bruyante, ce n’est pas cet merde aux cheveux multicolores, tu comprends ce que je veux dire ? (Je suis à New York avec les gangsters.) C’est la rue ici”.

Même si le nom de 6ix9ine n’apparait pas, il est surement la cible de Pop Smoke à travers ces phrases. Il faut dire que Tekashi s’auto-proclame « King of New York ». Pour finir, Pop fait également référence au fait que 6ix9ine ne cesse de crier dans ses morceaux.

Pourtant, 6ix9ine n’a jamais caché son amour pour la musique de Pop Smoke. Sur les réseaux sociaux, Tekashi a notamment avoué qu’il aimait sa chanson DIOR, qu’il écoutait la chanson pendant son emprisonnement à la radio. Il a également exprimé ses condoléances et a même dit « repose en paix » à Pop Smoke.

Et si son featuring avec 6ix9ine allait entacher l'image du rappeur sénégalais Akon ? En tout cas, King Von n'est pas convaincu et n'a pas hésité à le manifester.

Lire la suite