Le rappeur Ace NH a tué deux hommes dans un studio d’enregistrement

Le 28 Nov 2020 à 07:38 par djfreak

Il y a quelques jours, le rappeur Ace NH a tué deux hommes dans son studio d’enregistrement.

Depuis quelques jours, un artiste fait parler de lui outre-manche. Il s’agit d’Ace NH, un rappeur de 23 ans originaire de Tampa en Floride. Le jeune homme, qui est notamment affilié au célèbre gang des Crips, est l’auteur d’un fait divers qui fait froid dans le dos. En effet, il est accusé d’avoir assassiné deux individus lors d’une séance dans un studio d’enregistrement.

Le rappeur Ace NH tue deux hommes dans un studio

Les faits se sont déroulés le 19 novembre dernier, dans un studio d’enregistrement à Lutz en Floride. L’un des témoins de la scène a déclaré qu’Ace NH avait l’impression que les deux victimes avaient l’intention de le voler. Il a ensuite expliqué aux enquêteurs qu’il se trouvait à l’intérieur du studio durant le drame. Au moment où les coups de feu ont été déclenchés, le témoin avait le dos tourné aux trois autres hommes. Lorsqu’il s’est retourné, il a vu les deux victimes, l’une était sur le sol et la deuxième était sur une chaise. C’est à ce moment là que le rappeur aurait ensuite tiré à nouveau sur cette dernière, afin de l’achever.Le témoin a également confié avoir lui-même eu peur pour sa propre vie.

Quelques instants plus tard, Ace NH se serait enfui au volant de sa voiture. Le rappeur a été interpellé deux jours après ce double meurtre et a été inculpé. Actuellement, il se trouve en détention provisoire. Le shérif du comté de Hillsborough a déclaré dans un communiqué : « Il s’agissait d’une exécution violente que ce suspect a exécutée, et bien que l’attaque ait été clairement ciblée, nous ne laisserons pas les conflits liés aux gangs perturber le confort et la sécurité des résidents innocents dans l’une de nos communautés ». Ace NH devrait donc être détenu sans caution en attendant son procès puisqu’il constitue un danger pour la communauté.

Dans sa déposition, le rappeur Ace NH a expliqué qu’il avait agit ainsi car “ils allaient le voler”. Toutefois, il pourrait s’agir d’un règlement de compte entre gangs. A ce jour, l’identité des victimes n’a pas été dévoilée.