Kanye West décide de poursuivre Walmart pour avoir vendu de fausses Yeezy

Le 25 Juin 2021 à 19:36 par djfreak

Il y a quelques heures, on a appris que Kanye West a décidé de porter plainte contre Walmart pour avoir vendu de fausses Yeezy. En vente au prix de 24€, les imitations des chaussures créées par le célèbre rappeur ont fait le buzz sur les réseaux sociaux mais la marque devra répondre devant la justice.

Kanye West est l’un des plus gros vendeurs de disques de l’industrie musicale, avec plus de 32 millions d’exemplaires vendus. Mais l’artiste est également un homme d’affaire et a décidé de se lancer dans la mode. Après quelques années chez Nike, le rappeur a décidé de rejoindre Adidas. C’est avec la marque à trois bandes que Kanye West fera un carton grâce aux Yeezy.

Kanye West poursuit Walmart pour des contrefaçons de Yeezy

En 2019, le rappeur américain décide de lancer sur le marché les Yeezy Foam Runner. Rapidement, elles sont devenues des références dans la mode, pour leur concept de création innovant et inédit. Mais depuis la sortie, l’artiste doit faire face à de nombreuses contrefaçons. Comme pour les Jordan ou autre sneakers populaire, les marques doivent faire face à de nombreuses répliques sur internet. Mais la société Walmart a fait plus fort en vendant des articles considérés comme des répliques à ce modèle de Kanye West.

Portant le nom de « Daeful Mens Womens Kids Summer Beach Shoes; Foam Runner Anti Slipper Sandals Casual », la paire est la réplique de la sneakers en mousse Yeezy qui connait un énorme succès en ce moment. Sur cette paire proposé par Walmart, on retrouve le même design et les mêmes couleurs que l’originale. Cette version low cost à 24€, au lieu de 250€, est bien un plagiat du modèle de Kanye West, il ne fait aucun doute.

 

Il s’agit d’un préjudice de taille pour le rappeur qui estime que ces copies induisent en erreur les consommateurs. Cela pourrait coûter des centaines de milliers de dollars à Yeezy. Cependant Walmart répond aux poursuites faites par le rappeur dans un communiqué : « Le produit référencé dans la plainte n’est pas vendu par Walmart, mais plutôt par des vendeurs tiers du marché. Nous prenons de telles allégations au sérieux et examinons la réclamation. Nous répondrons au tribunal le cas échéant après avoir reçu la notification de la plainte ». Reste à voir ce que les autorités vont décider quant à l’avenir de la Foam Runner Walmart.