Eminem fait ses excuses à Rihanna après l’avoir insulté

Le 19 Déc 2020 à 22:43 par djfreak

Il y a quelques heures, Eminem a dévoilé la Side B de son album Music to be murdered by, dans lequel il s’est excusé auprès de Rihanna. Le rappeur originaire de Détroit avait attaqué la chanteuse dans un morceau qui avait leaké. On vous explique tout dans l’article. 

Petit retour en arrière. Au mois de novembre 2019, un couplet inédit d’Eminem a fait surface sur la toile et a ensuite fait le tour des réseaux sociaux. Et pour cause, le rappeur américain avait tenu des propos injurieux sur Rihanna. Enregistré en 2009, le couplet d’Eminem faisait référence à l’agression que la jeune femme a subi par Chris Brown.

« Of course I side with Chris Brown / I’d beat a b**ch down too if she gave my d*** an itch now », lâchait-il. En français : « Bien sûr que je me range du côté de Chris Brown / J’aurais aussi frappé cette p*** si elle m’avait laissé une trace sur la b*** ». Le morceau n’aura finalement pas été conservé par le rappeur dans la tracklist de Relapses.

Un leak qui est d’autant plus maladroit puisqu’Eminem a par la suite collaboré à de nombreuses reprises avec Rihanna. Les deux artiste ont notamment collaboré sur les deux très gros tubes “Love the Way You Lie” puis “The Monster”.

Eminem s’excuse auprès de Rihanna concernant ses propos sur elle

Ce vendredi 18 décembre, Eminem a surpris tout le monde en dévoilant un nouveau projet. Sobrement baptisé Music To Be Murdered By — Side B (Deluxe), cet opus comporte pas moins de 16 titres inédits. À l’occasion de la sortie de son nouveau projet, Eminem n’a pas manqué de revenir sur l’évènement de ses propos sur Rihanna.

« But, me, long as I re-promise to be honest. And wholeheartedly, apologies, Rihanna For that song that leaked, I’m sorry, Ri. It wasn’t meant to cause you grief regardless. It was wrong of me, but. », lâche-t-il dans le morceau Zeus.

Traduction : « Mais, moi, tant que je promets d’être honnête. Et de tout cœur, mes excuses Rihanna pour cette chanson qui a leaké, je suis désolé, Ri. Ce n’était pas destiné à te faire du chagrin. Quoi qu’il en soit, c’était une erreur de ma part. »

De quoi encore laisser place au débat…