Eminem explique qu’il est impossible de définir le meilleur rappeur de tous les temps

Le 01 Jan 2021 à 10:56 par djfreak

Il y a quelques jours, Eminem a expliqué au cours d’une interview pour Apple Music qu’il est difficile de choisir le meilleur rappeur de tous les temps. Le rappeur de Détroit met donc fin au débat concernant le GOAT.

En cette fin d’année, nombreux sont les rappeurs qui ont fait des surprises à leurs fans. En France, on peut notamment noter le nom de Jul, avec son album Loin du Monde. Mais aux Etats-Unis, c’est Eminem qui a surpris tout le monde le vendredi 18 décembre, en faisant son retour avec la Side B de Music to be murdered by.

Un projet qui a fait beaucoup de bruit outra-Atlantique puisque le rappeur originaire de Détroit a réglé ses comptes avec des célébrités. Il s’est notamment attaqué à 6ix9ine et Snoop Dogg dans son morceau Zeus.

Eminem explique qu’il est impossible de définir un GOAT

Ce mercredi 30 décembre, Apple Music a diffusé une nouvelle interview d’Eminem, par son journaliste star, Zane Lowe. Dans cet entretien de presque vingt minutes, le rappeur originaire de Détroit s’est confié sur plusieurs points. Il a notamment évoqué sa belle collection de cassettes et de son rapport au rap. L’interprète de Lose Yourself a également expliqué qu’il était difficile de définir qui est le plus grand rappeur de tous les temps.

« Le hip-hop a vécu tellement de transitions qu’il est impossible de nommer quelqu’un comme le meilleur rappeur de tous les temps. Tout a évolué. Aujourd’hui, les rappeurs ont des flows et des jeux de voix qu’on aurait jamais pu imaginer auparavant. En même temps, les anciens rappeurs ont tellement d’importance pour leur ère : il y avait tellement d’innovateurs et de rappeurs », a-t-il expliqué.

Toutefois, Eminem confie que son rap préféré date de la fin des années 80 et début des années 90, l’âge d’or du hip hop. « On n’avait jamais entendu parler de rap. Il y avait des personnes qui disaient que le rap n’allait jamais rien donner, tu vois ce que je veux dire ? Que ça n’allait pas durer. Maintenant, 40 ou 50 ans après, on est ici. C’est fou. C’est la plus grosse musique, si je ne me trompe pas, c’est le plus gros genre de musique », a-t-il conclu. Les traductions sont tirées du média Interlude.