Soolking a donné des rendez-vous à des Haters pour s’expliquer en face à face

Le 30 Juin 2020 à 23:59 par djfreak

L’artiste continue de promouvoir son dernier album en accordant une interview pour Le QG. Au cours de l’émission, Soolking s’est exprimé sur les Haters lâchant des commentaires méchant sur Internet.

Fin 2018, Soolking sortait son premier album, intitulé Fruit du démon. Un véritable succès puisque le projet a été certifié disque de platine, avec plus de 100 000 exemplaires vendus, en seulement quelques mois.

Un peu plus d’un an après, l’artiste proche de Fianso a fait son retour au mois de mars dernier, avec un nouvel album : Vintage. Pour ce projet, Soolking a mis le paquet en terme de collaborations, puisqu’il a invité : DadjuSCH, Heuss L’Enfoiré, 13 Block, Gambi, Jul et Cheb Mami.

Un projet qui est tombé en plein dans le confinement, suite à l’épidémie du coronavirus. Soolking n’a pas pu promouvoir l’opus comme il le voulait, c’est pourquoi il compte se rattraper dans les semaines à venir, en commençant par Le QG.

Soolking a donné des rendez-vous à des Haters pour s’expliquer en face à face Soolking a donné des rendez-vous à des Haters pour s’expliquer en face à face

Soolking a donné des rendez-vous à ses Haters

Il y a un peu plus d’une semaine, Soolking a accordé une interview pour Le QG. Cette émission diffusée sur YouTube est présentée par Guillaume Pley et Jimmy Labeeu. Au cours de cet entretien, l’interprète de La Kichta s’est confié par rapport à ses haters.

« Dans mes débuts, j’ai donné des rendez-vous à plein de gens. La vie de ma mère, je l’ai déjà fait plusieurs fois. Sur les réseaux, ils parlaient mal, je donnais des adresses et je leur disais « viens maintenant me dire la même chose en vrai. Et là, on va voir si t’as… » », s’est d’abord exprimé l’artiste.

Avant de poursuivre : « Les haters n’existent pas dans la vraie vie. Il y a des gens, ils ont juste envie d’être méchant sur les réseaux parce que c’est leur seul endroit où ils sont libres. Ca se trouve, la plupart des gens comme ça, dans la vraie vie, c’est du n’importe quoi. Ils ont peur de parler, ils rasent les murs, ils disent jamais ce qu’ils pensent parce que dès qu’ils disent ce qu’ils pensent ils rougissent. Mais l’artiste c’est pas un mur, c’est un humain comme toi. Donc si tu le provoques, il va peut-être t’insulter et va peut-être te frapper. Normal, c’est humain », a-t-il conclu.

Il y a quelques heures, Rohff était en direct à Boulogne-Billancourt, dans la ville d'origine de Booba. Ce dernier a même adressé un petit message à son rival sur son compte Instagram.

Lire la suite