Koba LaD et Freeze Corleone lâchent le clip de leur collaboration « 7 sur 7 »

Le 24 Sep 2020 à 10:35 par djfreak

Ce jeudi 24 septembre, Koba LaD a décidé de dévoiler son nouveau clip 7 sur 7, où l’on retrouve Freeze Corleone en featuring.

Il y a un peu plus d’un an et demi, Koba LaD sortait son dernier album, intitulé L’Affranchi. Un véritable succès puisque l’opus a été certifié disque de platine, avec plus de 100 000 exemplaires vendus. Fort de ce succès, le rappeur a été très sollicité sur des projets de d’autres rappeurs. On pouvait notamment le retrouver sur celui de Dadju, Gradur, Niska, Hamza, GLK ou encore Black M.

Mais les fans commençaient à s’impatienter concernant un éventuel projet solo de l’artiste. Koba LaD a répondu aux attentes en annonçant un nouvel album studio pour le 23 octobre 2020. L’opus s’intitulera Détail, la cover est déjà disponible sur les réseaux sociaux de l’artiste.

C’est le rappeur lui même qui a dévoilé l’information il y a deux jours. Par la même occasion, Koba LaD a lancé l’ouverture des précommandes.

 

Koba LaD et Freeze Corleone dévoilent le clip de « 7 sur 7 »

Annoncé depuis quelques semaines, la collaboration entre Koba LaD et Freeze Corleone est désormais disponible sous forme de clip sur YouTube. Le morceau s’intitule 7 sur 7 et sera donc disponible sur le nouvel album du rappeur du 91.

 

Un featuring qui risque de faire beaucoup de buzz puisque depuis quelques jours, Freeze Corleone fait beaucoup parler de lui. Il faut dire que la sortie de son album La menace fantôme, disponible depuis le vendredi 11 septembre, fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux.

Le rappeur n’est pas connu du grand public mais ses fans sont très actifs sur les réseaux sociaux. Et les chiffres de vente confirment ces propos puisque Freeze Corleone a réalisé le 5ème meilleur démarrage de l’année avec plus de 26 000 exemplaires écoulés en seulement 7 jours.

Mais ce succès a forcément attiré l’attention du grand public. Aujourd’hui, l’artiste doit faire face à des polémiques concernant ses paroles. On peut noter le nom de Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur français, qui notamment déclaré qu’il voulait emmener le rappeur devant la justice. Mais il y a aussi la maison de disque Universal Music France qui a annoncé vouloir mettre fin aux collaborations avec Freeze Corleone.