Dadju : « Au début, je faisais 90% de sons nuls »

Le 22 Déc 2019 à 13:32 par djfreak

Dadju se confie sur son début de carrière difficile…

Avant de devenir une icône de l’AfroPop en France, Dadju était signé chez Wati B et il appartenait au Shin Sekai. Quelques temps plus tard, le chanteur se lance en solo avec Gentleman 2.0. Véritable machine à tube, l’artiste décroche un disque de diamant peu après la réédition de son album.

Deux ans après ce carton, le frère de Gims ne compte pas se reposer sur ses lauriers. L’artiste a dévoilé, le vendredi 15 novembre, son nouvel album intitulé Poison. Mais quelques jours après, Dadju a surpris ses fans en dévoilant une deuxième partie, intitulé Antidote.

Certifié disque d’or fin novembre, le projet sera rapidement disque de platine. Pour la promotion, Dadju multiplie les interviews avec diverses médias. Dernièrement, Konbini a mis en ligne un entretien avec l’artiste.

Dans cette vidéo, que vous pouvez voir ci-dessous, Dadju parle de son frère Gims et de ses débuts. Véritable hitmaker depuis 2017, les débuts n’ont pas toujours aussi faciles que maintenant : « Au début, je faisais 90% de sons nuls ».

Le Fast Life de Dadju

"Au début je faisais 90% de sons nuls" l Ses sons avec Gims, le carton de "Reine" et ses projets en dehors de la musique : Dadju raconte sa Fast Life 👇

Publiée par Konbini sur Vendredi 6 décembre 2019