Orelsan s’exprime sur le morceau entre Dadju et Chris Brown : il veut être dans le clip

Le 21 Déc 2021 à 08:57 par djfreak

Ce vendredi 17 décembre, un featuring entre Dadju et Chris Brown, intitulé Goodbye, a été mis en ligne sur toutes les plateformes de streaming. Cette collaboration a fait réagir Orelsan sur son compte Instagram, on vous dévoile tout ça dans l’article ci-dessous.

C’était l’événement de ce dernier vendredi : la sortie de la collaboration entre le frère de Gims et l’artiste américain aux millions d’albums vendus dans le monde. Quelques heures plus tard, Orelsan s’est exprimé sur la collaboration entre Dadju et Chris Brown. Et pour cause, c’est Skread, grand ami de l’artiste originaire de Caen, qui a produit le morceau. Sur son compte Instagram, l’artiste Normand a déclaré : « Skread vient de sortir un son avec Chris Brown et Dadju c est incroyable. C’est sur la compil No Limit aussi. Si y a une chorée dans le clip je m’incruste diiirect ». On espère que les images sortiront un jour, surtout si l’auteur de Civilisation fait une petite chorégraphie dedans.

Orelsan s’exprime sur le morceau entre Dadju et Chris Brown : il veut être dans le clip Orelsan s’exprime sur le morceau entre Dadju et Chris Brown : il veut être dans le clip

 

Le documentaire d’Orelsan est toujours disponible

Au mois d’octobre dernier, Amazon Prime a mis en ligne son documentaire, intitulé Montre jamais ça à personne. A travers plusieurs épisodes, on pouvait suivre la carrière du rappeur normand.

Ce documentaire était un pari fou d’après Orelsan« J’avais du mal à croire en moi, et c’est là qu’on voit l’importance de mes potes qui ont monté un label, avec qui on a fait de la musique… Même moi quand je revois les images de l’époque, je crois toujours pas en moi ! Mais le fait de ne pas avoir confiance en soi, ça peut être une force aussi, parce que c’est ce qui fait que tu vas aller un peu plus loin dans la création. », a-t-il expliqué dans une interview pour Le Parisien.

Puis il a confié : « Je me posais pas trop de questions à l’époque, je me demandais ce que je pouvais raconter qui ressemble à moi. Forcément, après, j’en ai fait un peu un personnage. Ce qui est aussi intéressant dans le doc, c’est de revoir ces années 2000, comment on s’habillait, la mentalité de l’époque… Par exemple, on voit que tous mes potes traînent chez moi parce que j’étais le seul à avoir internet à l’époque ! ».


Actualité Rap Francais