« Validé » : la deuxième saison réalise un énorme démarrage en streaming

Le 13 Oct 2021 à 15:00 par djfreak

Alors que la première saison de Validé avait battu tous les records de visionnage sur Canal+, la nouvelle saison est très bien partie pour faire mieux que les scores précédents. Disponible depuis ce lundi 11 octobre, la série est un véritable carton sur la célèbre plateforme.

L’année 2020 a été marquée par la sortie de la première saison de Validé. Avec un tel succès, il était presque évident que Franck Gastambide réalise une deuxième saison. Et il faut croire qu’il ne s’agissait pas que d’un simple phénomène passager lié à des conditions favorables avec le confinement. Preuve en est avec la sortie des nouveaux épisodes, disponible depuis ce lundi 11 octobre sur Canal+.

Ainsi, depuis la sortie, la deuxième saison cumule déjà plus d’un million de visionnage. Il s’agit d’un record pour une série de la chaîne, ce qui a valu au réalisateur des félicitations de la part de Maxime Saada, directeur des programmes de Canal : « Record historique de visionnage pour la saison 2 de Validé sur Canal+, avec des chiffres de streaming complètement fous hier entre 21 h et 2 h du matin. Et ça continue ce matin… Décidément, merci et bravo Franck Gastambide ».

 

Mais ce n’est pas tout. En parallèle de ce très gros démarrage, Franck Gastambide a également annoncé une grande nouvelle sur ses réseaux sociaux. En effet, WarnerMedia Latin America a acheté les droits des deux saisons pour diffuser Validé en Amérique Latine et dans les Caraïbes via HBO Max. Dans le même temps, Radio-Canada a annoncé qu’il diffuserait la série en Amérique du Nord.

 

Franck Gastambide parle de « Validé » et Hatik

Pour la promotion de la série, Franck Gastambide a accordé plusieurs interviews. Lors d’un entretien avec Mehdi Maïzi , pour Le Code, le réalisateur de Validé est revenu sur la fin de la saison 1 se terminant sur la triste disparition d’Apash. Il s’est exprimé sur la réaction d’Hatik lorsqu’il a appris qu’il sortait donc de la série. “Il ne m’a jamais fait sentir qu’il y avait un problème. Mais je suis pas bête j’ai bien senti [qu’il y en avait un]. C’est tellement normal. Parce que le succès de la série est lié au talent de ce garçon. Quand je prends la décision, qui n’a rien à voir avec lui (…) avant qu’il comprenne que c’était une bonne idée, je pense qu’il y aussi le moment où il se dit «Qu’est ce que j’ai fait de mal ? J’ai travaillé, j’ai tout donné. » Et c’est normal qu’il ait pensé ça.”. Une déception bien réelle pour le rappeur.