Vald réagit aux propos de Booba et donne sa version des faits concernant les Francofolies

Le 19 Juil 2022 à 12:57 par djfreak

Depuis vendredi 15 juillet, Vald et Booba se cherchent sur les réseaux sociaux suite aux Francofolies. Après les propos du Duc de Boulogne, c’est au tour de l’artiste originaire du 93 de donner sa version des faits. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Quelques jours après le festival, Booba s’est confié au Parisien. « Ce qui est triste, c’est pour les gens qui on dû m’attendre pendant presque une heure et demie et parce que ça donne une mauvaise image du rap pour rien. Bon, on s’est titillé sur les réseaux mais on n’allait pas faire une opération tabassage dans un festival. », a-t-il confié.

Puis, il a poursuivi : « Il a voulu faire une démonstration de force, empêcher Booba de chanter mais il a échoué. Le public était là, c’était rempli, il n’a pas réussi à gâcher la fête. Et il a dû attendre qu’on finisse le show pour regagner son bus. Il était ridicule (…) Je pense que son téléphone va sonner. On ne peut pas arriver dans un festival et faire une telle démonstration de force, avec des gens qui viennent chercher la m*rde, il y aura forcément des répercussions ».

Vald donne sa version des faits concernant les Francofolies

Quelques heures plus tard, Vald a décidé de réagir à son tour. En story de son compte Instagram, le rappeur originaire du 93 a publié un communiqué. L’auteur de V affirme qu’il a surtout souhaité se protéger : « Moi, pas bagarreur, on me men*ce, je me protège, commence-t-il. C’est pas comme s’il marchait tout seul. De base, il a une plus grosse équipe que moi. En plus, il fait carte blanche, il ramène toute la terre. Je suis sensé faire quoi, me cacher dans le tour bus ? Espérer qu’on ne le croise surtout pas ? ».

Vald réagit aux propos de Booba et donne sa version des faits concernant les Francofolies Vald réagit aux propos de Booba et donne sa version des faits concernant les Francofolies

Vald raconte ainsi sa version des faits : « C’est lui qui ne voulait plus approcher le festival si on ne quittait pas les loges. Il ins*lte les gens quand il est bien sûr de ne pas les croiser. Il ouvre son c*l sur scène quand il y a 50 CRS derrière lui, quelle vie de g*ngster ». Il contredit également l’information de Booba : « Tout le monde est resté avec moi du début à la fin, personne n’a touché à la maman d’un supporter pirate ».

Enfin, comme son confrère avant lui, Vald incite à mettre un terme à l’histoire. « Comme tu dis, on n’est pas en gu*rre. Essaie de lever le pied sur le harcèlement, même à toi ça va te faire du bien. », a-t-il confié.

Ce jeudi, la justice rendra son verdict suite à une nouvelle demande de remise en liberté exprimée par les avocats de Booba et Kaaris. Ces derniers contestent le procès-verbal qui a mené à leur comparution immédiate et à leur détention provisoire, en attendant leur procès le 6 septembre. Maître Le Bras a accepté l’invitation de BFM TV pour donner sa vision de la procédure en cours, ainsi que sa version des faits… https://www.youtube.com/watch?v=TyDdpOG1bIc

Lire la suite