Vald raconte le jour où il a échoué au casting d’un film à cause de son fils

Le 21 Déc 2020 à 00:37 par djfreak

Lors de sa dernière interview, Vald a expliqué qu’il a échoué au casting d’un film à cause de son fils. On vous explique tout dans l’article.

En 2019, Rodolphe Lauga a dévoilé au cinéma son nouveau film, intitulé La Source. Ce long métrage est inspiré par le livre Zarma Sunset de Karim Braire, l’histoire d’un banlieusard qui devient surfeur pro. Le réalisateur a invité Sneazzy pour jouer le rôle de Samir Benhima, le personnage principal.

Synopsis : 

« Samir vit dans une cité populaire, en banlieue d’une grande ville de province. Entre l’ennui et les petits coups foireux pour tuer le temps avec les potes, son père le forme à la plomberie. Quand celui-ci décède brutalement, Samir n’a plus d’autre choix que de reprendre l’entreprise familiale pour subvenir aux besoins de sa mère et de ses deux sœurs. Le destin va pourtant en décider autrement… À la médiathèque de son quartier, il a une révélation : devant une couverture de magazine représentant un surfeur, son horizon s’élargit. Son avenir est là, sous ses yeux. Dès lors, il n’aura de cesse de tout mettre en œuvre pour réaliser son rêve, à commencer par la base : apprendre à nager. »

 

Vald raconte qu’il a échoué au casting du film

Ce vendredi 18 décembre, Vald a dévoilé son projet en commun avec Heuss L’Enfoiré, intitulé Horizon Vertical. Le rappeur du 93 a accordé une interview pour pour Clique avec Mouloud Achour. Au cours de cet entretien, l’interprète de Ce monde est cruel a révélé une anecdote incroyable concernant ses premiers pas cinématographiques.

D’une certaine manière, Sneazzy a « empêché » Vald de jouer le rôle dans le film La source. Lors d’un rendez-vous pour qu’on lui explique le film et qu’il se présente, le rappeur se souvient qu’il avait emmené son fils. « Et mon fils, il se chie dessus. Ça pue de fou et je les connais pas. Et j’ai rien pour le changer, et eux, ils veulent être gentils, ils ne me le disent pas. Il a tout niqué dans le bureau, ça puait à avoir mal à la tête. Et personne n’a rien dit et on est parti. Et du coup, ils ont pris Sneazzy. » 

Une anecdote à découvrir dans la vidéo ci-dessous.