Tony Parker confie qu’il est très fier de son album rap

Le 23 Jan 2021 à 21:27 par djfreak

Il y a quelques jours, Tony Parker a accordé une interview pour Konbini. Au cours de cet entretien, l’ancien joueur de NBA a avoué être très fier de son album rap. On vous explique tout dans l’article.

Souvenez-vous au mois de mars 2007, notre TP national se lançait dans la musique avec un album rap. Alors qu’il allait remporter son troisième titre NBA, Tony Parker dévoilait son nom éponyme, composé de onze morceaux. On peut notamment noter la présence de Booba, Don Choa et Soprano sur la tracklist.

Réalisé avec l’aide de Skalp, le projet ne rencontrera pas un énorme succès. Ayant co-écrit la plupart des titres, tout en étant plus ou moins « coaché » par Éloquence, l’ancien joueur de NBA propose un style différent et étonnera notamment avec son single Balance-toi. Le morceau obtiendra même un clip, dans le lequel son ex femme Eva Longoria apparaît. On notera également que l’album se vendra à un peu moins de 50 000 exemplaires.

Tony Parker est très fier de cet album rap

Il y a quelques jours, Tony Parker a accordé une interview 8 choses à savoir sur Tony Parker pour Konbini Sports. Au cours de cet entretien, Tony Parker explique être quelqu’un de très curieux, qui aime prendre des risques. C’est pour ces raisons qu’il a décidé de se lancer dans ce projet complètement fou : « Je suis quelqu’un de très curieux, qui aime bien prendre des risques, et à l’époque, la musique faisait partie de ma vie. C’était vraiment un bol d’air pour moi. Il y avait tellement de pression avec les Spurs… C’était génial pour se changer les idées. Puis j’ai fait des rencontres comme Booba, Jamie Foxx, Fabolous… »

Avant de poursuivre : « Je suis fier de cet album ! Que tu aimes ou non, la musique est quelque chose de subjectif. J’ai aimé faire l’album, je n’étais pas loin du disque d’or. A l’époque, j’ai fait des tournées, j’ai fait deux ou trois concerts et le Hit Machine. Quand tu y penses, tu te dis que ça va vite et les gens ont oublié que j’ai fait tout ça. Mais ce n’était pas compatible avec ma carrière »