Sadek parle des réseaux sociaux, Booba le détruit sur Instagram

Le 09 Oct 2021 à 20:50 par djfreak

Depuis quelques semaines, le Duc de Boulogne et Sadek se sont clashés sur les réseaux sociaux. Toutefois, le conflit entre les deux artistes s’est arrêté pendant un peu plus de deux semaines. Mais il y a quelques heures, Booba a décidé d’envoyer un nouveau pique à son rival du 93.

Cette année, Booba a beaucoup fait parler de lui. Au mois de mars dernier, le rappeur originaire du 92 a sorti son nouvel album, intitulé ULTRA. Un véritable succès puisqu’il a été certifié disque de platine en quelques semaines, et compte plus de 130 000 exemplaires vendus à ce jour.

Mais au-delà de la musique, l’artiste de 44 ans a fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux et dans les médias. Régulièrement, Booba s’en prend à ses rivaux sur le compte Instagram de sa marque. Gims, Kaaris, La Fouine et Rohff sont le plus souvent visés. Mais un autre artiste s’est ajouté à la liste depuis quelques semaines, il s’agit de Sadek.

Le conflit entre les deux artistes a commencé lorsque le rappeur du 93 a critiqué les influenceurs. Booba a alors répondu à Sadek, ce qui n’a pas plu à ce dernier. Depuis, les deux rappeurs ne se lâchent plus et s’envoyaient quotidiennement des piques. Mais le rappeur du 93 avait déclaré vouloir stopper tous les clashs. Ce que le Duc de Boulogne n’a pas pris en considération.

Booba se moque de Sadek sur Instagram

En effet,  il y a quelques heures, Booba a décidé d’envoyer une nouvelle pique à Sadek. En effet, il a partagé un message de son rival, qui disait : « Ca fait même pas 10 ans que tous ces réseaux sociaux, qui sont sensés nous rapprocher des autres, nous ont éloigné. Ils vous ont complexé, nous ont perturbé. Tout le monde regarde plus la vie des autres que sa vie à soi. C’est incroyable. », raconte Sadek sur ses réseaux sociaux.

Ces paroles ont fait réagir Booba sur le compte Instagram de sa marque. Le Duc de Boulogne a partagé la séquence en story et a rajouté en légende : « Quel speech ! Bourgui président. Ah il est là l’imam du KFC caché dans un parking ». Le moins que l’on puisse dire c’est que les deux hommes ne sont pas prêts à faire la paix.