Rohff ne lâche pas Booba : il dévoile une vidéo compromettante

Le 26 Jan 2021 à 13:18 par djfreak

Ce dimanche 24 janvier, Rohff a décidé de s’en prendre à Booba sur son compte Twitter. Le rappeur du 94 a publié plusieurs séquences compromettantes sur son rival. On vous explique tout dans l’article.

Après quelques années sans répondre aux attaques de son rival, le rappeur du 94 se rattrape. En effet, Rohff se lâche depuis quelques mois en répondant aux attaques de Booba. C’est encore une fois le cas, puisque ce dimanche 24 janvier, l’interprète de La Puissance a publié une courte vidéo contre son ennemi.

Rohff s’en prend à Booba sur son compte Twitter

Depuis quelques jours, Booba s’amuse sur son compte Twitter en lançant de courtes vidéos intitulé « C’est quoi ce miel ? ». Dernièrement, il s’est moqué de La Fouine, Rohff, Gims, Fred Musa et bien d’autres grâce à ce format de quelques secondes. Pour répliquer, Rohff a décidé de rentrer dans son jeu en lâchant le même concept mais en rajoutant des courtes séquences de Booba.

Dans cette vidéo, on peut voir notamment la fameuse photo de Booba lorsqu’il avait simulé son faux piratage. Il s’était affiché d’un simple peignoir et avait fait le tour des réseaux sociaux. « C’est quoi cette brelle… comme tu fais on te fera grosse sous m*rde que t’es . Soirée bonne », a rajouté Rohff en légende de la publication.

 

Quelques jours auparavant, Rohff s’était déjà exprimé sur Booba. En effet, le rappeur du 94 répondait à ses fans sur Instagram. Lorsqu’un internaute lui demande : « Depuis que tu as repris le clash, Erk Elie plus d’insta, il bloque les com sur Twitter. Le peuple la rejeté direct », le rappeur originaire du 94 a répondu :

« Il est déconnecté de la réalité, il a perdu la boule lui. T’imagines à 44 ans, père de famille, il prend en selfie sa teub solo dans ses WC et se met à poil sur Twitter. Simulant un hacking pour désespérément buzzer miskin y’a des mineurs sale pervers sexuel va. Qui aurai cru au temps de Lunatic qu’il ferait le nudiste en 2K21… Il a sérré. »

Des propos qui n’ont surement pas plu à B2O, qui n’arrête pas de le clasher sur les réseaux sociaux.