Rohff et Booba : la tension monte entre les deux rappeurs sur les réseaux sociaux

Le 15 Oct 2021 à 09:32 par djfreak

Il y a quelques heures, la tension entre Booba et Rohff est montée sur les réseaux sociaux. En clash depuis de nombreuses années, les deux rappeurs se sont insultés par des messages interposés, on vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Ce lundi 11 octobre, Canal+ a mis en ligne le deuxième saison de Validé. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’une scène a fait sensation, celle où l’on voit Rohff.

Toutefois, certains musulmans pratiquants n’ont pas apprécié une scène en particulier. Il s’agit de la séquence avec Bosh, dans laquelle Islam et la violence sont étroitement mêlés. Plusieurs médias ont réagi, dont le compte Instagram « islammag.fr ». Ce dernier avait même déclaré : “ce phénomène existe qu’à cause de certains qui falsifient le message divin”, en légende d’un post sur lequel on apercevait la scène de Rohff dans Validé.

Le rappeur a tenu à répondre en commentaire du poste. Il se dédouane tout d’abord d’inciter autrui à quelque action malsaine : “Hormis ma propre personne je ne représente en aucun cas (…), ni aucune dr*gue, aucun gang dans ce passage, n’extrapolez pas, n’inventez rien. La scène illustre une situation que j’ai déjà vécue et sans représenter le grand banditisme (…) ou quoi que ce soit de ce genre hormis ma propre survie ce jour-là…”

Quelques heures plus tard, Rohff a indiqué que l’imam qui avait posté cet extrait avait décidé de le retirer. Ce geste a été salué par le rappeur : “Vidéo de l’imam supprimée par lui-même. Je salue son geste, la sagesse !”. Puis, l’artiste s’est exprimé une dernière fois sur cette polémique : “Je chahed où je veux quand je veux. C’est entre moi et Dieu”.

Booba se moque de Rohff

Evidemment, Booba n’a pas manqué l’occasion pour se moquer de son rival sur ses réseaux sociaux. Pour commencer, il a partagé la vidéo de l’imam qui condamnait cette scène : “Qu’est-ce qui s’imprime dans la rétine mentale de tous les concitoyens ? C’est que les musulmans des quartiers, eh bien ce sont des racailles”, explique l’homme en question. Rohff a alors répondu dans la foulée. “J’représente aucun gang, aucune dr*gue dans ce passage hormis le vécu ! […] Toi Elie t’insultes Issa, Meriem mais pas Mohamed t’as peur de perdre le fonds de commerce”.

Puis les choses se sont un peu emballées par la suite. Booba a adressé comme message à son adversaire : “Tu rêves d’être un voyou mais t’es qu’une baltringue qui frappe les femmes (enceintes) les vendeurs de magasin, les handicapés et t’as braqué ton p’tit frère….. c’est quand ton Bercy?”. Quelques heures plus tard, Rohff a répondu : “Ecoutez l’enfant de cœur de Meudon la forêt, complexé, racaille refoulée, blasphémateur, mytho-calomnieur, pineur de mineur et trans, qui a braqué un taximan malien, peureux sans figure, tu sais pas chahad c’est pas d’ma faute. Bad boy de BFM t’es pas de la rue force pas”.

Booba a ensuite repris les propos de son ennemi et a rajouté en légende : “’Tu sais pas chahad‘ gnagnagna je sais maintenant grâce à toi. T’es fini depuis tellement longtemps à rabâcher les mêmes vieux dossiers… Par contre toi y a les vidéos y a les rapports de Police y a tout!!! T’as honte de rien puto.”